All posts by mcg37

Expressions avec le verbe MANGER

PROVERBE : Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. 

Manger sur le pouce Manger rapidement un sandwich ou autre chose sans s’attabler.
“La réunion s’est terminée tard, j’ai mangé sur le pouce à midi et j’ai une faim de loup !”
Manger avec un lance-pierres Manger rapidement attablé ou non mais très rapidement en étant pressé.
Manger (bouffer -+familier-) de la vache enragée Voilà une expression qui progressivement change de sens au fil des années.
À l’origine c’est une expression qui est apparue au XVIIIe siècle (18e) et qui signifiait vivre  dans la misère au point de manger les bêtes malades comme la vache enragée.  Subir beaucoup de privations.
“Je peux dire que j’ai mangé de la vache enragée pendant toutes ces années de guerre”.
.
(De nos jours, certaines personnes utilisent mal cette expression  en lui donnant  un sens différent  : “être très énervé”.“Mais qu’est-ce qu’elle a aujourd’hui ? Elle a mangé de la vache enragée ?”)
Manger du pain sec  Cette expression est moins forte que celle ci-dessus “manger de la vache enragée” mais elle s’utilise pour décrire une période dure à traverser avec beaucoup de difficultés financières.
Manger les pissenlits par la racine On emploie cette expression populaire pour parler d’une personne morte et enterrée.
“Il était déjà âgé quand on le voyait à sa fenêtre. Il doit manger les pissenlits par la racine à présent”.
 Manger ses mots Parler sans bien articuler. “L’écrivaine Françoise Sagan mangeait ses mots quand elle parlait”.
Avoir mangé du lion  Avoir beaucoup d’énergie,
“Quelle énergie ce matin ! Tu as mangé du lion ?”
Avoir du pain sur la planche  Avoir beaucoup de travail en attente.
“Tu veux restaurer cette maison en ruine ? Eh bien, tu as du pain sur la planche !”
Manger comme un cochon Manger salement.
“Prends ta fourchette pour manger les pâtes ! Tu manges vraiment comme un cochon !”
Ça ne mange pas de pain Ça ne coûte rien, même si ça n’a aucun intérêt.  Ça ne requiert aucune dépense et ne fait prendre aucun risque. Ça n’engage à rien d’essayer.
“Tu pourrais sourire au moins, ça mange pas d’pain !”
Manger comme un ogre

Manger comme quatre

 Manger énormément.
“Si tu reçois Alain chez toi à manger, prévois une grande quantité de nourriture ! Il mange comme un ogre (il mange comme quatre) !”
Ne pas se laisser manger (tondre) la laine sur le dos  Ne pas se laisser exploiter, volé.
“Il est bête aussi ! Pourquoi est-ce qu’il s’est laissé manger la laine sur le dos sans réagir ?”
Manger dans la main à quelqu’un  Se dit à propos d’une personne totalement soumise à une autre, obéissante, toujours en accord avec cette dernière, sans libre-arbitre.
“Tu as vu la réaction du comptable envers le patron hier ? C’est fou, il lui mange dans la main !”
Manger (bouffer -+ familier-) la grenouille Faire faillite (signification plus ancienne :  dilapider une somme d’argent dont on avait la responsabilité, la garde).
“Il avait tout pour réussir. Un café qui marchait bien. Mais au bout de deux ans, à force d’offrir des verres à tout le monde, il a mangé la grenouille !”
 Manger des yeux  Dévorer du regard, regarder quelque chose ou quelqu’un avec envie.
“Il y a un homme assis là-bas qui te mange des yeux. Tu le connais ?”.
Un garde-manger C’est une armoire ou un placard qui sert à conserver les aliments.
Manger (bouffer -+familier) à tous les râteliers Se dit d’une personne sans scrupule qui tire avantage de toutes les situations. de plusieurs sources de profit.
“Ne le choisis pas comme conseiller, cet homme-là mange à tous les râteliers ! Il ne peut que te trahir”
Manger du bout des dents C’est l’équivalent de grignoter mais sans appétit, avec un certain dégoût, sans envie.
Manger comme un moineau (avoir un appétit de moineau)  Manger très peu. Se contenter de peu.
Manger la consigne  Oublier une recommandation.
“Jérôme devait venir me chercher à 10h00. Il est 11h00 et il n’est pas là. Il a mangé la consigne !”
Ne pas savoir à quelle sauce on va être mangé Ne pas savoir quel sort nous attend, ce qui va nous arriver. “C’est pénible d’apprendre que la société va être rachetée sans savoir à quelle sauce on va être mangé”.
Manger comme un goinfre Manger beaucoup, salement.  Manger comme un cochon mais avec avidité.
 Manger à belles dents  Manger avec appétit.  “Tu dis que ton fils ne mange pas mais tu aurais dû le voir manger à belles dents sa cuisse de poulet à midi !”

Le 2 février, la Chandeleur, le jour des crêpes

La Chandeleur vient du mot “chandelle” et plus précisément du latin “candela”

Chaque   2   février   les Français   font   des   crêpes   mais   beaucoup
d’entre eux    ignorent    l’ origine    de    cette    coutume.   La  fête    de   la Chandeleur est liée  à  la  lumière  mais  aussi  à  la   purification, la fécondité,  la  prospérité,  toujours  très  proches  dans  les croyances
et les traditions.

Pour la recette de la pâte à crêpe avec vidéo c’est ici !
PREMIÈRES ORIGINES PAÏENNES CHEZ LES ROMAINS DE L’ANTIQUITÉ ET CHEZ LES PEUPLES SCANDINAVES, GERMAINS ET CELTES
CHEZ LES ROMAINS DE L’ANTIQUITÉ

À la fin de l’année romaine, début février, il existait une fête chez les Romains  appelée  “les  Lupercales”  du  nom de la grotte “Lupercale” située  au  pied  du  mont Palatin  à  Rome, là  où  selon  la  légende, la louve  avait   allaité   les   jumeaux fondateurs   de   la   ville   de   Rome (lupus = loup).  Lors  de   cette  fête, douze   prêtres    y    faisaient    le sacrifice  de  plusieurs chèvres,  symbole  de  la  fécondité  retrouvée. L’année écoulée était purifiée  de  tous  les  pêchés commis envers les Dieux et une nouvelle année de vie était alors possible.

Dans  le  même  temps,  il  existait   à   Rome  une  autre  fête  la  Festa Candelarum, la Fête des lumières. En signe  de  purification, à minuit, on allumait  des  cierges  et  les  Romains mangeaient  des galettes de céréales pour invoquer le retour du soleil.

CHEZ LES PEUPLES SCANDINAVES, GERMAINS ET CELTES

À   cette  même  période,  chaque  année,   les   peuples  scandinaves, germains ou celtes fêtaient la fin de l’hibernation de l’ours, le retour des   températures  moins  froides,  plus   agréables,  la  fertilité   des terres. C’était aussi une fête de purification.

La présentation de Jésus au Temple
Andrea Mantegna (1431 – 1506)

AU 5e SIÈCLE LE PAPE GÉLASE 1er INSTITUE “LA FÊTE DE LA PRÉSENTATION DE L’ENFANT JÉSUS AU TEMPLE” LE 2 FÉVRIER

Les  siècles  passent  et  les  fêtes  païennes  continuent  d’être  très suivies  et cela ne plaît pas beaucoup aux représentants de l’Eglise. Le pape Gélase 1er pour contrer ces rites ancestraux, institue alors “la fête  de  la  présentation de l’enfant Jésus au temple” le 2 février. Selon  la coutume juive, le premier garçon d’une famille devait être présenté au temple  de Jérusalem, 40  jours  après  sa  naissance, le temps que la mère redevienne “pure”. Cette fête de la présentation était associée à la fête de la purification de Marie, la mère de Jésus.

COMMENT FAIT-ON DES CRÊPES ?
Pour la recette de la pâte à crêpe avec vidéo c’est ici !

On prépare la pâte. On la laisse reposer au minimum 1 heure. On fait chauffer  une  poêle, on  étale  la  pâte  sur  tout  le  fond de l’ustensile puis, quand elle  semble  bien  dorée  d’un  côté, on  la  retourne  en  la faisant sauter  d’un  petit  geste  rapide. On  peut bien évidemment la retourner avec une cuillère en bois. Certaines personnes renferment une pièce  de  monnaie dans leur main gauche tout en  faisant  sauter de la main droite la première crêpe pour espérer avoir plein d’argent et du bonheur dans l’année qui commence.

Ciné, actu, ado, expo – les apocopes les plus courantes

A

Gif-main-animeeVoir aussi ce site sur le LANGAGE SMS
Accro accroché = “Dépendant” ou “fou de”
Abdos les abdominaux
Actu l’actualité
Agglo l’agglomération
Alcolo un(e) alcoolique
Ado                 un adolescent
Allocs     les allocations, une allocationune alloc (prononcez le “c” à la fin)
Alu                l’aluminium (du papier d’alu pour emballer quelque chose)
Amphi             un amphitéâtre
Ampli              un amplificateur
Appli                une application  (une appli pour téléphone portable par ex)
Appart            (prononcez le “t”) un appartement
Apéro               l’apéritif
Aprèm’ /Aprèm            l’après-midi (on peut dire un après-midi ou une après-midi, les deux sont acceptés)
Archi                 l’architecture
Aristo               un aristocrate
Assos                une association  (prononcez le “s” à la fin)  
Auto une automobile (une auto est remplacé par “une voiture”, ce sont les vieilles personnes qui peuvent dire “On prend ton auto ?”)

 B

Bac le baccalauréat “passer le bac en fin d’année”
le bac pro / le bac techno
Beauf                 un beauf” – mot péjoratif
À l’origine, il s’agit d’un personnage de BD créé dans les années 1970 par le dessinateur Cabu dans le journal Hara-Kiri devenu ensuite Charlie Hebdo. Il désignait le beau-frère.
“T’as vu ton beauf ce week-end, ça s’est bien passé ?”À présent, un beauf c’est quelqu’un qui a un esprit étroit, qui est peu cultivé, borné, assez vulgaire.
“Dans ce camping, il n’y a que des beaufs !”
BD ou bédé  une bande dessinée
Bénef un bénéfice
“Si tu fais comme je t’ai dit, c’est tout bénef pour toi !” (c’est avantageux pour toi, il n’y a pas de risque)
Bi /
Homo
être bisexuel(le) / Être homosexuel(le)
Bibli  la bibliothèque
Bio biologique “manger bio”
Bon app’ /Bon app bon appétit

 C

 Caf’conc le café-concert
 Cafét  la cafétéria
 Cap’ / cap Être cap’ de faire quelque chose = être capable de faire quelque chose
“T’es cap’ de traverser la rivière à la nage ?”
Cata  la catastrophe

“je n’ai pas réussi, c’est la cata !”

 Catho catholique “C’est une radio catho”
 Certif’ / certif un certificat
 Chimio une chimiothérapie
 Chrono un chronomètre
 Clim’ / clim une climatisation “Il fait chaud, la clim’ est en panne”
 Clodo un clochard
 Coco un coco = un communiste
 Coef/ coef un coefficient
 Colo une colonie “je vais en colo en juillet”
 Coloc / coloc une colocation / un(e) colocataire
 Com / com la communication – métiers de la communication
 Comme d’hab’ / d’hab comme d’habitude
 Compta la comptabilité
Congél’ – Congélo un congélateur
 Conso la consommation
Convoc/ convoc une convocation
Croco un crocodile

 D

D’ac d’accord
Dactylo une dactylographe
Déca  un café décaféiné
Déco  la décoration “la déco n’est pas très moderne”
Dém / dem démission “donner sa démission”
Démago  démagogue “être démago”
Démo  une démonstration
Déo un déodorant
Diam/ diam un diamant
Diapo une diapositive
Dico un dictionnaire
Dirlo le directeur
Dispo disponible
DJ  disk Jockey (prononcez “didji”)
Doc documentation “Je t’ai ramené de la doc sur le métier de vétérinaire”

E

Sciences éco sciences économiques (à l’université)
Écolo un(e) écolosite – écologique
Édito un éditorial
Exam  un examen
En exclu en exclusivité
Exo un exercice “j’ai un exo de maths à faire pour demain”
Expat/ expat un expatrié (voir autre article immigrer, s’expatrier…)
Expo une exposition
L’export  L’exportation – “les métiers de l’import-export”

F

Fac la faculté, l’université
Facho un facho = un fasciste
Fana / Fan  fanatique “je suis fan de cette chanteuse”, “je suis un fana de l’aviation”
Fédé une fédération “je suis passée à la fédé”
En flag’  / flag en flagrant délit   = “prendre quelqu’un en flag””  = pris sur le fait en train de faire quelque chose interdit, immoral, déplacé…
Fluo fluorescent
Folklo folklorique “C’est un bon prof mais il est un peu folklo !” pittoresque, amusant
Foot le football

 G

Gastro une gastro-entérite (infection inflammatoire du système digestif)
Géo géographie “J’aime bien lire Géo Magazine”
Gratis / Gratos gratuit (prononcez le “s” à la fin”)
Gym la gymnastique
Gynéco La/le gynécologue

 H

Comme d’hab’ comme d’habitude
Hand le handball
Hasch du hachisch , haschich , haschisch (drogue)
Hebdo un hebdomadaire
Hélico un hélicoptère
L’héro l’héroïne (drogue)
Hétéro   un(e) hétérosexuel(le)
Homo un(e) homosexuel(le)
Hosto hôpital “mon frère est à l’hosto”

 I

Impec’ / impec impeccable = parfait  “cette soirée improvisée, c’était impec'”
Imper imperméable “prends ton imper, il pleut”
Impro une improvisation
Indic’ / indic un indicateur (qui aide la police)
Inox  inoxydable – un évier en inox
Instit’ / instit un(e)  instituteur(trice) “je vais aller voir ton instit”.
Intello  intellectuel(le) “C’est un intello, il n’aime pas les films grand public” – “Je n’aime pas ce jeu c’est trop intello pour moi”.
Interro une interrogation  (interrogation écrite / contrôle scolaire)
Intro une introduction à un texte, une musique…  “J’adore cette chanson, surtout l’intro”

K

Kilo  un kilogramme

 L

Labo  un laboratoire

 M

Mac un mac = un maquereau / = un souteneur qui fait travailler les prostituées
Macho un machiste “Il aime dominer les femmes, c’est un macho”
Mag’ / mag un magazine
Magnéto un magnétophone
Manif une manifestation “Tu vas à la manif contre la hausse du temps de travail cet aprèm ?”
Manip’ / manip une manipulation “J’ai fait une mauvaise manip'”
Maso un masochiste – être masochiste
Mat’ / mat matin  “Je me suis levé à trois heure du mat’, alors je suis fatigué”.
Maths les mathématiques
Max maximum “Ça va me coûter un max cet accident !”
Mayo de la mayonnaise
Mécanicien un mécanicien
Médoc un médicament “Qu’est-ce que j’ai fait de mes médocs?”
Mégalo mégalomane / mégalomaniaque
Mélo  un mélodrame
Métallo un métallurgiste
Métro le métropolitain
Mob une mobylette
Modif’ / modif une modification
Modo un modérateur
Mono un(e) mono – un moniteur (encadrant en sport ou en colonie de vacances)
Mytho un(e) mythomane

 N

Narco narcotique – un narcotrafiquant

O

Occase une occasion “Je suis content de ma voiture, belle occase !”
Ophtalmo un ophtalmologiste (médecin qui contrôle la vue)
Ordi un ordinateur
Ostéo  un ostéopathe

P

Para un para = un parachutiste “J’étais dans les paras avant”
Parano  paranoïaque – un parano – être parano
Percus  les percussions
Perf’ / perf une perfusion (domaine médical)
Le périf le boulevard périphérique
Perso  personnel – personnellement “C’est perso, ça ne te regarde pas !” – “Perso, je préfère les huîtres natures”
Perm’ / perm la permanence “être en perm’ (milieu scolaire)
Pharma pharmacie “Je suis en fac de pharma” (pour les étudiants)  sinon on dit “je vais à la pharmacie”
Philo  philosophie (milieu lycéen ou universitaire)
Photo une photographie
Polio la poliomyélite
Popu populaire
Porno pornographique
Prépa être en classe préparatoire aux grandes écoles “être en prépa HEC”
Prof un professeur
Projo un projecteur
Prolo  un prolétaire
Proprio un propriétaire “Mon proprio veut que je laisse mon vélo dans la cour”
Proto  un prototype
Provoc’ / provoc  une provocation “Ne réponds pas, ce n’est pas la peine, c’est de la provoc'”.
Pseudo un pseudonyme
Psy un psychologue / un psychiatre / un psychanaliste
Pub une publicité (se prononce “pube” à ne pas confondre avec un pub (“peub) -public house-.

Q

 Quadra un quadragénaire – une personne entre 40 et 49 ans

R

Rando une randonnée en montagne par exemple
Rapido  rapidement
Réa la réanimation (milieu médical) “Mon père a eu un accident, il est en réa”.
Réac’ / réac réactionnaire  “être un vieux réac”
Se dit d’une personne conservatrice opposée à tout progrès
Récré la récréation “le meilleur moment à l’école c’est la récré”.
Récup’ / récup  récupération (Dans le domaine du travail)
“J’ai 2 jours de récup’ à prendre”
Rédac’ / rédac une rédaction (milieu scolaire)
Réglo  régulier  / correct / loyal / qui respecte la règle“C’est un type réglo, tu n’auras pas de problème avec lui”
Répét’ / répét une répétition (dans le domaine musical)
Résa une réservation  (hôtel, avion…)
Resto un restaurant
Rétro  rétrograde (adjectif)

un rétroviseur sur une voiture

une personne rétro est une personne très attachée au passé tournée vers le passé (= rétrograde)la mode rétro / les années rétro

Rhino une rhinopharyngite (un rhume)

S

Saxo un saxophone
Scato scatologique (adjectif)
Schizo un(e) schizophrène(prononcez “skizo” “skizofrène”)
Sciences éco  sciences économiques (milieu universitaire)
Sciences po sciences politiques (milieu universitaire)
Sécu la Sécu = la Sécurité Sociale
Self un restaurant / une brasserie en self-service
Socio la sociologie (milieu universitaire)
Socialo  un(e) socialiste
Sono  la sonorisation
Sous-off un sous-officier
Spéléo la spéléologie
Sympa  sympathique

T

Télé la télévision
Term’/term  être en terminal (milieu lycéen)
Techno la technologie (milieu scolaire)
 Talasso la talassothérapie
Toxico un(e) toxicomane
Tram’/tram le tramway
Transfo un transformateur
Travalo (péjoratif)  un travesti
Tuto un tutoriel  “Sur You Tube on peut trouver des tutoriels sur de multiples sujets”.

V

Ventilo un ventilateur
Véto  un(e) vétérinaire

 

Une anagramme

Retour à la page “jongleries linguistiques”

Anagramme est un nom féminin, une anagramme,  qui vient du grec “ana” et qui signifie “en arrière” et “gramma” qui veut dire “lettre”.

L’anagramme consiste à mélanger les lettres d’un mot ou d’une expression et à trouver un autre mot ou une autre expression en utilisant toutes les lettres.

Par exemple : 

Une “gare” peut devenir la “rage” en déplaçant les lettres.

Le prénom masculin “Romain” devient un autre prénom féminin “Marion”.

Quelques écrivains ont utilisé des pseudonymes sous formes d’anagrammes. Boris Vian est devenu Brisavion, François Rabelais signait certains écrits du nom d’Alcofribas Nasier.

chien       ⇒ niche

atelier     ⇒ réalité

lainage    ⇒ anglaise

soigneur ⇒ guérison

Ci-dessus je vous ai donné quelques exemples mais vous pouvez vous amuser à en chercher d’autres sur ce lien :
JEU D’ANAGRAMMES EN LIGNE 
(Si vous avez des difficultés pour trouver les mots proposés sur le site, cliquez sur “coup de pouce” et vous verrez les lettres apparaître à la bonne place, une par une).