Archives de catégorie : PRECISIONS SUR LE LANGAGE

Expressions du temps et de la durée : depuis – il y a – en – pendant – dans

⇒ Retour à  la page « Vocabulaire courant »

Quizz Testez vos connaissances
Faites le  quizz en rapport avec cet article  (30 questions)  Gif-main-animee ICI !

Les prépositions « depuis », « en », « pendant » (durant), « dans » et la locution prépositive « il y a » servent à exprimer une durée dans le temps mais s’utilisent chacune différemment.

Depuis

J'attends ce moment depuis longtemps« Depuis » donne une idée de continuité dans le temps. Au moment où on parle l’action ou les effets de l’action continuent encore. 

Exemple :
. Depuis que je marche avec ces chaussures, je n’ai plus mal aux pieds. (après l’achat des chaussures, la personne a constaté qu’elle n’avait plus mal et c’est toujours le cas au moment où elle parle).

. J’ai cette télévision depuis des années et je ne veux pas m’en séparer. (Au moment ou la personne a acheté la télévision jusqu’au moment où elle parle, elle possède toujours cette télévision).

il y a

Il y a quelques annéesCette locution peut se conjuguer : « il y avait » à l’imparfait, « il y aura » au futur, « il y aurait » au conditionnel… « Il y a » indique le temps écoulé à partir d’un moment dans le passé jusqu’au moment moment où la personne s’exprime.

Exemple :
. Il y a un an, j’étais sur un lit d’hôpital.
. Elle est partie il y a dix minutes.

en

Ca va sécher en une heureOn utilise « en » lorsqu’on veut indiquer une durée nécessaire pour accomplir une action. On peut aussi remplacer par « en l’espace de » (espace de temps)

Exemple :
– Il a mangé quatre bananes en une minute !
– En tramway, on va au centre ville en un quart d’heure.

pendant  Je t'ai attendue pendant deux heuresOn utilise « pendant » pour parler d’une période limitée dans le passé et achevée, pour parler d’une période limitée dans le futur, ou bien pour parler d’une période limitée mais de manière plus générale. Exemple :
. Tu suis resté près d’elle pendant quelques heures. (période limitée dans le passé et terminée)
. Vous serez interdit de jeux au Casino pendant cinq ans. (période limitée dans le futur)
. Il part toujours à la mer pendant ses vacances.
dans  On part dans 5 minutesAvec « dans » on se projette dans un futur proche ou plus lointain. On parle de quelque chose qui va avoir lieu.Exemple :
. Dans deux ans, j’aurai mon diplôme en poche.
. Il devrait arriver dans une demi-heure.

Panneau – Pancarte – Enseigne – Affiche – Flyer – Prospectus – Tract

⇒ Retour à la page « Vocabulaire courant »

UN PANNEAU (des panneaux)

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-panneaux.mp3]

Un panneau, c’est un mot qu’on utilise dans de nombreux domaines. Il désigne une surface plane et rectangulaire. On parle de:
panneaux publicitaires pour faire connaître une marque commerciale en bordure de route ou bien sur une façade de maison ;
panneaux de signalisation pour guider les automobilistes sur les routes ou dans les villes ;
panneaux de verre, de bois ou tout autre matière, pourvu que la surface soit plane et rectangulaire.
panneaux d’affichage dans les entreprises, dans les mairies, dans les écoles… pour écrire certaines informations utiles à tous ceux de l’établissement.

UNE PANCARTE

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-pancarte.mp3]

Une pancarte, ce peut être une plaque de bois, un carton ou tout autre matière de surface plane aussi, mais plus petite qu’un panneau, sur laquelle on écrit par exemple un message d’interdiction « Ne pas stationner », un avis de vente ou de location d’un appartement ou d’une maison « À vendre » « À louer », un slogan lors d’une manifestation, un avertissement « Attention chien méchant »…

UNE ENSEIGNE

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-enseigne.mp3]

Une enseigne, c’est une marque commerciale représentée par un signe, un emblème, une inscription ou un objet symbolique. Les enseignes des magasins dans les rues commerçantes sont généralement placées sur la façade et sont bien souvent lumineuses la nuit.

UNE AFFICHE


↑ Affiche publicitaire pour le gilet jaune de sécuritéAffiches pour concerts ↓           
[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-affiche.mp3]

Une affiche c’est une feuille sur laquelle on écrit une ou plusieurs informations que l’on placarde sur un panneau d’affichage par exemple, que l’on colle sur un mur ou bien qu’on scotche sur la vitrine d’un magasin pour avertir d’un spectacle, d’un évènement quelconque.

UN FLYER / UN PROSPECTUS

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-flyer.mp3]

Depuis quelques années, le mot « flyer » d’origine anglaise a tendance à supplanter le mot prospectus. Un flyer c’est une simple feuille de papier souvent distribuée de la main à la main ou déposées en paquets chez les commerçants pour avertir d’une manifestation, de l’arrivée d’un nouveau magasin, d’un spectacle…

Les prospectus publicitaires envahissent nos boîtes aux lettres.  Ils peuvent aussi être distribués de la main à la main comme un flyer. Les termes sont synonymes, « flyer » et « prospectus ».

UN TRACT

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/11/Audio-tract.mp3]

Un tract c’est comme un flyer ou un prospectus. C’est souvent une petite feuille de papier qui est distribuée de la main à la main ou que l’on colle sur les murs à des fins de propagande, tracts politiques par exemple.

Moi aussi, moi non plus, moi si, pas moi

⇒ Retour à  la page « Vocabulaire courant »

 QuizzPOUR FAIRE LE QUIZZ

CLIQUEZ ICI !

« Moi aussi », »Moi non plus »,

« Pas moi », « Moi si »

Ce sont des petites phrases bien

utiles pour approuver ou non ce

qu’une personne vient de dire.

MOI AUSSI
Moi aussi
Moi aussi chien chat
« Moi aussi »
Vous aimez « aussi » ce qu’il/elle aime.
Vous êtes d’accord avec la personne qui vient de parler.
Exemple :
– J’adore me promener le long de la plage, les pieds dans l’eau.
– Moi aussi
ou une variante :
– Moi aussi, j’adore ça !
MOI NON PLUS
Ours au toilettes Chat et chaton en extension
« Moi non plus »
Vous n’aimez pas « non plus » ce qu’elle n’aime pas
Vous êtes d’accord avec la personne qui vient de parler.
Exemple :
– Je n’aime pas le verglas, c’est dangereux.
– Moi non plus.
ou une variante :
– Moi non plus, c’est très dangereux même à pied.
PAS MOI
J'ai le vertige Je suis fatigué
« Pas moi »
A l’inverse de « Moi aussi »/ »Moi non plus », vous êtes en contradiction
avec ce que la personne vient de dire.
Vous n’êtes pas d’accord, vous pensez le contraire.
« Pas moi » répond à une affirmation de la part de la personne qui vient de parler.
Vous n’êtes pas d’accord et vous répondez négativement à une affirmation.
Exemple :
– Ca m’énerve beaucoup cette nouvelle manière de s’habiller !
– Pas moi ! Je trouve ça amusant. (=moi ça ne m’énerve pas)
ou
– Pas moi ! Je trouve ça amusant.
MOI SI
Personne n'oserait se promener nu Je ne parle pas français
« Moi si »
A l’inverse de « Moi aussi » / « Moi non plus », vous êtes en contradiction
avec ce que la personne vient de dire.
Vous n’êtes pas d’accord, vous pensez le contraire.
Exemple :
« Moi si » répond à une phrase négative de la part de la personne qui vient de parler.
Vous n’êtes pas d’accord et vous répondez positivement à une phrase négative.
– Je ne suis jamais allée à Paris.
– Moi si ! Mon père m’emmène à chaque fois qu’il s’y rend pour son travail.
Bien sûr, c’est la même chose pour :
« Toi aussi » « Toi non plus » « Pas toi » « Toi si »
« Elle aussi » « Elle non plus » « Pas elle » « Elle si »
« Lui aussi » « Lui non plus » « Pas lui » « Lui si »
« Nous aussi » « Nous non plus » « Pas nous » « Nous si »
« Vous aussi » « Vous non plus » « Pas vous » « Vous si »
« Elles aussi » « Elles non plus » « Pas elles » « Elles si »
« Eux aussi »(Pas « Ils aussi » !)S’emploie s’il s’agit uniquement d’hommesou bien s’il s’agit d’hommes ET de femmes) ‘Eux non plus » « Pas eux » « Eux si »

Verdâtre – suffixe « âtre »

⇒ Retour à « Précisions sur la langue française et sa grammaire »

Suffixe âtre

Un ciel jaunâtre (un peu jaune) >>>

[audio:http://french-francais-rag.com/wp-content/uploads/2014/02/Suffixe-âtre.mp3]

Le suffixe « âtre » déprécie souvent le mot qu’il accompagne.

Quand on ne définit pas bien une couleur, on ajoute le suffixe « âtre » ce qui laisse entendre que la couleur dont on parle est un peu vague, pas très bien définie.

Concernant les adjectifs de couleurs, les mots les plus utilisés sont :

– bleu bleuâtre- brun brunâtre

. jaune >>> jaunâtre
. rouge >>> rougeâtre
. vert >>> verdâtre
. blanc >>> blanchâtre
. noir >>> noirâtre
. gris >>> grisâtre

Exemple :
– Quand on a emménagé dans cette maison tout le couloir était d’une couleur jaunâtre peu agréable à l’oeil.
– Il y avait un dépôt blanchâtre sur le tableau.

D’autres adjectifs ou noms dépréciatifs lorsqu’on leur ajoute le suffixe « âtre » :

Douce …………… Douceâtre
(une liqueur douceâtre : douce et fade)

– (origine St Acaire)…. Acariâtre
(Le mot prend son origine dans le nom de l’évêque Saint Acaire
au VIIème siècle qui soignait les fous)
L’adjectif « acariâtre » qualifie une personne de mauvaise humeur,
insupportable.

Un bel homme …….. Un bellâtre
(Un homme beau ou qui croit l’être, prétentieux et niais)

Une mère ……… Une marâtre
(1er sens : deuxième épouse du père par rapport aux enfants du premier mariage)
(2ème sens péjoratif : mère dénaturée / mauvaise mère)

Une opinion ………. Opiniâtre
Du nom « opinion » vient l’adjectif « opiniâtre » qui qualifie quelqu’un d’obstiné, persévérant, tenace dans sa volonté.

– (origine espagnole)… Mulâtre
(nom et adjectif péjoratif qui désignait/ou qualifiait un enfant né d’un Blanc et d’une Noire ou bien d’un Noir et d’une Blanche).

Soir, soirée – suffixe « ée »

⇒ Retour à « Précisions sur la langue française et sa grammaire »

Le suffixe « ée » est rajouté à certains mots :
– soit pour désigner le contenu d’un objet ou le contenu d’une partie du corps (cuillerée, poignée)

– soit pour donner une idée de durée dans le temps (soirée, matinée, journée, année)

– soit ce sont des noms formés à partir de verbes comme « couver » qui donne « une couvée »

Voici quelques mots parmi les plus utilisés :

« ée » POUR INSISTER SUR LA DUREE DANS LE TEMPS
– un matin

– une matinée. « J’ai jardiné toute la matinée, je suis fatigué » (On insiste sur la durée de la matinée). « J’arriverai dans la matinée je pense. » (« J’arriverai le matin » convient aussi)

. Au théâtre, on parle de « spectacle en matinée » (l’après-midi) en opposition à « spectacle en soirée » (le soir)

. « J’ai attendu toute la matinée pour lui parler ! » (durée)

. « Tous les matins, je regarde la météo à la télévision ».

. « Un matin, promis, je t’apporterai des croissants au lit ! » (on désigne le moment de la journée)

. « Demain matin, je viendrai travailler à 5 heures ». (on désigne le moment de la journée)

. « Ca s’est passé le matin de bonne heure ». (on désigne le moment de la journée)

. « Ca s’est passé dans la matinée ». (c’est le matin mais on insiste sur la longueur de la matinée sans précision sur l’heure)

– un soir

– une soirée. Elle a passé la soirée à pleurer. (Elle a pleuré longtemps – dans la durée). « Tu passeras ce soir à la maison ? » (La partie de la journée est bien précisée, ce n’est pas le matin, ni l’après-midi mais le soir).

. « Tu passeras dans la soirée à la maison ? » (Il s’agit du soir mais « soirée » indique une durée plus longue pendant laquelle la personne est autorisée à passer).

. « J’ai passé la soirée chez Julie ». (plusieurs heures chez Julie)

. « Vous êtes bien habillés tous les deux, vous allez à une soirée ? » (Ici, le mot « soirée » signifie réunion organisée ou soirée officielle pour un spectacle ou autre)

. Au théâtre, on parle de « spectacle en soirée » (le soir) en opposition à « spectacle en matinée » (l’après-midi) – eh oui ! pas le matin ! –

. « Tu viendras me chercher ce soir à la sortie des cours ? » (moment de la journée)

– une nuit

une nuitée(« Nuitée » s’utilise principalement pour réserver une chambre à l’hôtel, unechambre d’hôtes… C’est la seule utilisation du mot « nuitée » sinon le mot « nuit » convient parfaitement aussi. « Nuitée » est beaucoup moins utilisé que « matinée » ou « soirée ».)

. « Vous voulez une chambre pour combien de nuitées ? » (ou combien de nuits c’est égal !)

. « Ca fait trois nuits que je n’arrive pas à dormir ».

. « Je l’ai veillé toute la nuit, il ne s’est pas réveillé ». (le mot « nuit » convient pour toutes les phrases)

– un jour

– une journée. « Il n’a pensé qu’à ça toute la journée ! » (tout au long de la journée = durée). « C’est une belle journée aujourd’hui ». (relatif à la longueur de la journée qui va être belle)

. « Ca fait trois jours que j’essaie de ranger le grenier ! » (on compte le temps)

. « La journée de la femme » / « La journée sans tabac » / « La journée de la francophonie » (L’accent est mis sur la durée de la journée)

Expression :

« Un beau jour » ou « un jour » (équivalent de « one day » en anglais)

« – Je n’avais plus de ses nouvelles depuis des années, et puis, un beau jour, il a sonné à ma porte ! »

« – Un jour, tu verras, on se rencontrera, quelque part n’importe où, guidés par le hasard » (chanson des années 50 chantée par Mouloudji)

– un an

– une année. « – Et il t’a fait la tête pendant combien de temps ? » »- Pratiquement toute l’année ! » (toute la durée de l’année). « – Les années passent mais je n’ai pas l’impression de vieillir dans ma tête ! »

. « Bonne année ! »

. « Elle a traversée une année difficile, j’espère que l’année prochaine sera mieux ! »

. « an » s’utilise surtout pour compter le temps.

. J’ai 34 ans aujourd’hui !

. Ca fait 11 ans qu’il ne l’a pas vue.

« ée » POUR DESIGNER LE CONTENU D’UN OBJET
– une assiette – une assiettée . Une  assiettée de soupe.
– un bol – une bolée. Une bolée de cidre
– une cuillère – une cuillerée. Dans les recettes : cuillerée à café ou cuillerée à soupe
– une cuve – une cuvée. Une cuvée c’est la quantité de vin dans une cuve
– un four – une fournée. Le boulanger fait plusieurs fournées de pain le matin très tôt
– une louche – une louchée. Pour la soupe
– une pelle – une pelletée. Une pelletée de sable ou de gravats
– un plat – une platée. Une platée de pommes de terre par exemple
– une poêle – une poêlée. Une poêlée de petits légumes
– un pot – une potée . Il existe en cuisine la « potée auvergnate » -viande et légumes mijotés avec du bouillon. En jardinage, faire une potée c’est associer plusieurs plantes dans un même pot.
« ée » POUR DESIGNER LE CONTENU D’UNE PARTIE DU CORPS HUMAIN OU ANIMAL
– une bouche – une bouchée. « Mange encore une petite bouchée et tu as fini ton assiette » c’est ce qu’ondit aux petits enfants.
– des bras – une brassée. « Je t’ai cueilli une brassée de fleurs ce matin ».
– une gorge – une gorgée. « Non merci, je ne veux plus de vin, ou alors juste une gorgée ! »
– une jambe – une enjambée. « Il marche à trop grandes enjambées je ne peux pas le suivre ! »
– un poing – une poignée. « Tu jettes trop poignées de graines, ça suffit ! »
– un bec – une becquée. Les oiseaux donnent la becquée aux petits restés dans leur nid.
« ée » POUR DESIGNER UN ENSEMBLE DE PERSONNES
– une chambre – une chambrée. On utilise ce terme surtout pour des soldats – c’est l’ensemble des personnesqui dorment dans une même chambre.
– une maison – une maisonnée. C’est l’ensemble des gens qui vivent dans une maison, de la même famille.
– une corde – une cordée. C’est un ensemble d’alpinistes reliés par une corde.
– une table – une tablée. C’est l’ensemble des gens autour d’une table qui partagent le même repas. »Quand toute la famille est réunie pour le repas Noël, ça fait une grande tablée ! »
SUFFIXE « ée » / VERBES
– porter – une portée. Une chatte peut avoir plusieurs portées dans une même année.
– couver – une couvée. C’est l’ensemble des oeufs qu’un oiseau couve.
– voler (dans le ciel) – une volée. Une volée d’oiseaux