Nouvelles cloches à Notre Dame 2

Changement des cloches de la cathédrale Notre Dame de Paris

Texte de la vidéo :

Depuis la nuit dernière (du 20 au 21 février 2012), Notre-Dame de Paris est en partie aphone. La cathédrale a perdu quatre de ses cloches surnommées “les benjamines” mais âgées tout de même de 155 ans, poids total :  près 5 tonnes. Angélique-Françoise, Antoinette-Charlotte, Yacinthe-Jeanne  et Denise-David sont descendues par une ouverture aménagée au 19ème siècle à l’intérieur de la tour nord sans aucune fausse note (1). On leur reproche pourtant depuis des lustres (2) de n’avoir aucune résonance et de sonner faux.

Monseigneur Patrick Jacquin

” Ce sont les quatre cloches de 1856 qui sont de mauvaises cloches, mauvais métal, qui avaient tendance à s’user très très vite et qui n’étaient pas accordées, ni entre elles ni avec le gros bourdon Emmanuel.”

Pour remettre un peu d’harmonie et fêter dignement l’an prochain ses 850 ans, Notre-Dame va s’offrir 9 nouvelles cloches et un nouveau bourdon. C’est une fonderie normande qui a décroché la timbale (3). Elle réalisera les huit cloches de la tour nord. Budget total : 2 millions d’euros. Un appel aux dons a été lancé aux fidèles. Les harmonies des futures cloches seront construites d’après le timbre du bourdon Emmanuel. Une cloche au timbre exceptionnel fondue en 1689. Il a survécu à la Révolution et restera bien en place avant de faire entendre l’an prochain, avec ses nouvelles copines, un autre son de cloche.

(1) “sans fausse note” = “sans problème”

(2) “depuis des lustres” = “depuis très longtemps”

(3) “qui a décroché la timbale” = “qui a remporté le marché”

(4) “faire entendre un autre son de cloche” = ici c’est un jeu de mots – “entendre un autre son de cloche” est une expression qui signifie “entendre une autre

       version des faits”

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *