Le coq gaulois emblème de la France aux origines romaines

Audio Le coq gaulois

Le coq gaulois est sans conteste le plus vieux symbole de la France (anciennement la Gaule)
bien que non officiel.

Ce sont les Romains de l’Antiquité qui sont à l’origine du coq, un symbole de la France.

Dès l’Antiquité romaine, des poètes se sont moqués des Gaulois (ancien nom des Français)    combatifs et résistants  à  l’invasion romaine en les comparant à des coqs vindicatifs. Tout simplement parce que le mot latin « gallus » signifiait à la fois « un gaulois » et « un coq ».

À la fin du Moyen Âge, au XIIe siècle (12e) et du fait de la persistance du  latin  comme  langue  savante,  les  Allemands,  les  Italiens  et  les Anglais   récupèrent   ce   jeu  de  mots  pour  se  moquer  des  rois  de France.  Ainsi,  le roi français  Philippe  Auguste  est  comparé   à    une volaille    orgueilleuse. Le coq est considéré alors comme un animal coléreux, belliqueux, bête et lubrique.

Puis, finalement, les rois francs s’emparent de cet emblème qui sera malgré tout moins présent  que  la   fleur   de   lys, emblème royal par excellence.

Le coq revient sur le devant de la scène  à  la  Révolution  française (1789) souvent coiffé d’un bonnet phrygien. Il devient un symbole de liberté et de citoyenneté.

Napoléon 1er  sous  le  premier empire (1804),  lui  préfère l’aigle impérial. « Le coq n’a point de force,  il  ne  peut  être  l’image  d’un empire tel que la France ».

Mais le coq gaulois revient en force dans les années 1830. Le roi Louis-Philippe va jusqu’à signer une ordonnance mettant le coq gaulois  sur  les  drapeaux  et  les  boutons  d’habits  de  la  Garde nationale.

L’emblème du coq sur le pont Alexandre III à Paris
construit pour l’exposition universelle de 1900 (Art Nouveau)

Puis, au cours des IIIe, IVe et Ve** républiques le coq est représenté de temps en temps sur les timbres ou les pièces de monnaie (les francs).

Lors de la première guerre mondiale,   le   coq   sert   la propagande      officielle notamment sur les affiches. Le    coq    qui    se     dresse courageux         face       à l’envahisseur allemand.

À    la   fin   du   conflit,     de nombreux monuments aux morts auront leur coq.

 

 

De nos jours, on utilise  l’emblème du coq surtout dans le domaine sportif, lors des matchs de foot ou de rugby.

Le coq emblème de la Fédération Française de Football

 

** Nous sommes sous la Ve république depuis 1958
IIIe = 3e république
IV = 4e république
V = 5e république

Retour à la page « LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE : 3 VALEURS, 4 PRINCIPES ET DES SYMBOLES »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.