EXPRESSIONS AVEC 4 quatre – quatrième

Retour à la page « Expressions avec les nombres »

QUATRIÈME

En quatrième vitesse  Le plus vite possible – très rapidement

– Valentin ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu vas me faire le plaisir de rentrer à la maison en quatrième vitesse !

4

QUATRE

Un 4×4 (prononcez un quatre-quatre) Véhicule tout terrain
 À un de ces quatre ! = à bientôt – en fait l’expression devrait être « à un de ces quatre matins » c’est-à-dire « les jours prochains »

– Allez, il faut que je m’en aille, je dois aller chercher Romuald au lycée. Salut, à un de ces quatre !

Aux quatre coins du monde

Je sais bien que la terre est ronde mais l’expression reste quand même !

– Il a eu une vie d’aventurier. Il est allé aux quatre coins du monde.

Couper les cheveux en quatre  Pinailler, chercher le détail.

– N’oublie pas qu’il est avocat et qu’en tant qu’avocat il adore couper les cheveux en quatre.

Descendre les marches / l’escalier quatre à quatre Descendre très rapidement.

– Quand j’ai sonné, je l’ai entendu qui descendait les marches quatre à quatre.

Dire à quelqu’un ses quatre vérités Dire franchement ce qu’on pense à quelqu’un.

– Attends-moi ici ! Je vais lui dire ses quatre vérités à ce vaurien !

Disperser aux quatre vents Éparpiller dans tous les sens.

– Avant de mourir, il avait souhaité que ses cendres soient dispersées aux quatre vents en Méditerranée.

Enfermé entre quatre murs Être coincé, étouffer dans un endroit fermé.

– Je voudrais sortir, je n’en peux plus de rester toute la journée entre quatre murs. J’ai besoin de respirer !

Entre quatre planches Dans un cercueil

– Le jour où je partirai entre quatre planches, tu comprendras !

Entre quatre z’yeux (phrase incorrecte mais c’est ainsi qu’on la prononce – on devrait écrire « quatre yeux ») Face à face

– On va régler le problème « entre quatre z’yeux » et je ne veux plus qu’on reparle de cette histoire.

Être tiré à quatre épingles Être très bien habillé.

– Je viens de voir ton père dans la rue. Il était tiré à quatre épingles. Il allait à un mariage ?

 

Être plié en quatre (ou « en deux) Être mort de rire. Quand on rit beaucoup on se courbe.

– Gérald s’est baigné avec nous. À un moment, une vague plus grosse qu’une autre lui a enlevé son maillot de bain. On était pliés en quatre avec Juliette.

Faire les quatre volontés de quelqu’un Céder aux caprices de quelqu’un. On emploie cette expression souvent pour un enfant.

– Il n’a que six ans mais il est insupportable. Évidemment ! Sa mère lui fait ses quatre volontés, ce n’est pas étonnant qu’il soit difficile.

Freiner des quatre fers Tout faire pour  s’opposer à quelque chose.

Le gouvernement freine des quatre fers pour mettre cette réforme en place. Il sait bien qu’il n’a pas le soutien du peuple.

Les quatre points cardinaux Le sud, le nord, l’est et l’ouest.
Les quatre saisons Le printemps, l’été, l’automne, l’hiver.
Manger comme quatre Avoir un très grand appétit.

– Si tu invites Richard, prévois beaucoup de viande, il mange comme quatre.

Marcher à quatre pattes Marcher en utilisant ses genoux et ses bras comme les bébés font quand ils ne savent pas encore se tenir debout.
Ne pas y aller par quatre chemins Aborder sans détour un sujet, un problème.– Chers compatriote, je n’irai pas par quatre chemins, notre pays va mal, très mal.
Se mettre en quatre pour… Faire beaucoup d’efforts, se donner beaucoup de mal, se démener

– On s’est mis en quatre pour l’aider à monter son exposition. Ça valait la peine !

Se saigner aux quatre veines pour… Se priver sur un plan financier.

– Je me suis saigné aux quatre veines  pour l’envoyer apprendre l’anglais aux États-Unis et depuis qu’il est revenu, il ne veut plus me parler ! Voilà comment il me remercie !

Tomber les quatre fers en l’air Tomber lourdement sur le dos comme un cheval avec les fers aux sabots.

– En descendant dans le bateau, mon pied a buté dans un tapis et je me suis retrouvée les quatre fers en l’air.