Expressions avec le mot “cheveux”

CHEVEUX ET BARBE

C’EST TIRÉ PAR LES CHEVEUX
– le film était pas mal dans l’ensemble, mais la fin… c’était un peu tiré par les cheveux !
= c’est-à-dire que l’on peine à croire à l’histoire – c’est difficile d’y croire – une histoire abracadabrante.

AVOIR UN CHEVEU SUR LA LANGUE
“Avoir un cheveu sur la langue”, c’est parler avec un zozotement c’est-à-dire prononcer tous les “s” comme des “z” (souvent comme le “th” anglais)

SE FAIRE DES CHEVEUX BLANCS 
Se faire du souci.
– Où étais-tu ? Je me suis fait des cheveux blancs à t’attendre une partie de la nuit !

TOMBER (VENIR/ARRIVER) COMME UN CHEVEU SUR LA SOUPE
Arriver à un moment inopportun, malvenu, au mauvais moment, sans rapport avec la situation, ou la discussion.
– Au fait, papa, j’arrête mes études pour devenir berger.
– Qu’est-ce que tu dis ? Ça vient comme un cheveu sur la soupe ! Mais au moins, est-ce que tu as une idée du travail de berger. On en reparlera plus tard.

COUPER LES CHEVEUX EN QUATRE
Être beaucoup trop précis, trop dans la nuance, détailler à l’excès, pinailler
– Je ne veux pas faire ce projet avec lui. Il n’arrête pas de couper les cheveux en quatre ce qui fait qu’on n’avance pas.

S’ARRACHER LES CHEVEUX / À S’EN ARRACHER LES CHEVEUX / C’EST À S’ARRACHER LES CHEVEUX
Se désespérer d’une situation. C’est un geste qu’une personne furieuse ou en situation particulièrement difficile peut avoir.
– Ça fait trois ans qu’il persiste à trouver la formule mathématique à s’en arracher les cheveux !

FAIRE DRESSER LES CHEVEUX SUR LA TÊTE / À FAIRE DRESSER LES CHEVEUX SUR LA TÊTE
Faire peur / horrifier                                                                                                          – C’est un film d’horreur à faire dresser les cheveux sur la tête.

À UN CHEVEU
Presque / Très près
– J’étais à un cheveu de lui dire la vérité.
– Le bus est passé à un cheveu de la poussette !

NE PAS TOUCHER UN SEUL CHEVEU DE LA TÊTE DE QUELQU’UN / TOUCHER UN SEUL CHEVEU DE LA TÊTE DE QUELQU’UN
Ne pas faire le moindre mal
– Tu n’as pas intérêt à toucher un seul cheveu de sa fille sinon il devient furieux !

TU ME BARBES = TU ME POMPES L’AIR = TU M’ENERVES
Barber quelqu’un c’est l’ennuyer – l’énerver
– Tu me barbes avec tes leçons de cor de chasse… va t’exercer dehors !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.