Fabergé et ses oeufs

FabergéPierre Karl Fabergé
(1846 – 1920)
d’origine française, est né à ST-PETERSBOURG en Russie.

 

Il va devenir  le joailler attitré du Tsar Alexandre III en 1885 “fournisseur de la Maison Impériale” et le restera sous Nicolas II.

Il obtient le titre d'”Expert du Cabinet Impérial” en 1890.

Très vite, sa réputation va devenir internationale à la fin du XIXème siècle grâce à sa maîtrise de la matière (or, argent, pierres précieuses), la finesse, l’élégance et l’ingéniosité de ses oeuvres. Beaucoup d’admirateurs étrangers vont s’intéresser à son talent et à  SES OEUFS.

 

Il reçoit :

. en 1885,  la médaille d’or à l’exposition de Nuremberg.

. en 1888, la médaille d’or à l’exposition de Copenhague

. en 1897, un brevet royal des cours de Suède et de Norvège à l’exposition de Stockholm

. en 1900, la plus haute distinction française “la Croix de la Légion d’honneur” à l’exposition universelle de Paris

Il est surtout connu pour ses oeufs. Il aimait travailler les pierres précieuses.

Un “oeuf de Fabergé” est un oeuf de Pâques en joaillerie, créé par P.K. Fabergé. Le commanditaire décidait de l’aspect extérieur et P.K. Fabergé créait la surprise à l’intérieur de l’oeuf…un secret connu seulement à la livraison de l’article.

Il en a créé plus de 50 (entre 52 et 56) jusqu’en 1917 principalement pour Alexandre III et après Nicolas II qui eux-mêmes les offraient à leurs épouses au moment de Pâques.

. 10 sont conservés à Moscou au Kremlin

. 11 font partie de la collection Forbes à New-York

. 16 sont détenus par des américains

. 8 sont dans des collections privées européennes

. 2 non localisés

Plusieurs oeufs ont disparu dans les années 1920 – 1930 (  l’oeuf à la poule dans un panier 1886 – l’ange avec un oeuf dans un chariot  1888 – l’ange avec une pendulette dans un oeuf 1888 – l’oeuf aux perles en 1889 – l’oeuf aux émeraudes  1890).

En 1985, Malcolm Forbes débourse 1.760.000 dollars pour l’achat de l'”Oeuf au coucou”

Oeufs Rotschild

← Oeuf Rothschild : un oeuf rose inscruté d’une horloge et surmonté d’un coq qui bat des ailes

 En 2007, l’oeuf Rothschild de Fabergé a été vendu aux enchères chez Christie’s à Londres pour la somme de 9 millions de livres soit 12,5 millions d’euros.

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *