Le 6 décembre c’est la Saint-Nicolas

Saint Nicolas de Myre.

LE VRAI SAINT NICOLAS DE MYRE

L’évêque Nicolas de Myre, ancienne Turquie, vécut au 3ème siècle après J.C (1). Il fut particulièrement connu comme un personnage très généreux et bienveillant surtout envers les enfants, les veuves, les célibataires, les gens faibles…

L’empereur Dioclétien, qui régnait à l’époque sur l’Asie Mineure, poursuivit les Chrétiens (303-311 après J.C) ce qui entraîna l’emprisonnement de l’évêque Nicolas qui fut contraint à l’exil pour un temps. Il repris sa place d’évêque grâce à l’eSaint Nicolas.mpereur Constantin qui rétablit la liberté religieuse (313 après J.C).

Celui qui allait devenir Saint Nicolas serait mort un 6 décembre ayant été victime de persécutions sous l’empire romain. Il fut enterré à Myre mais ses ossements furent volés au XIe siècle (2) par des marchands italiens qui les emportèrent à Bari en Italie.

Les multiples miracles qui lui sont attribués ont fait de lui le patron de nombreuses corporations et de groupes (marins, prisonniers, avocats…) mais il est surtout connu comme un protecteur des enfants et un moralisateur, récompensant les plus méritants et punissant les plus indisciplinés.

Saint Nicolas est fêté dans certaines régions de France seulement,  en Lorraine et en Alsace et le nord mais il l’est   partout en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche…
Saint Nicolas le père Fouettard et l'âne Ci-dessus : Saint Nicolas avec son âne et le père Fouettard (du verbe fouetter) qui corrige les enfants qui ne sont pas sages !

LA LÉGENDE DE SAINT NICOLAS

Un jour, un paysan demanda à ses enfants d’aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs. Les heures passèrent et la nuit les surprit. Ils comprirent très vite qu’ils s’étaient perdus, mais ils continuèrent à marcher…
Soudain, l’un d’entre eux aperçut une lueur dans le lointain. Ils se dirigèrent dans cette direction et arrivèrent devant une maison isolée dans la campagne. Ils frappèrent à la porte et un homme de forte corpulence leur ouvrit. “Pourriez-vous nous loger ? “demandèrent les enfants.

– Entrez, entrez, petits enfants, répondit l’homme, je suis boucher et je vais vous donner à souper.”
A peine étaient-ils entrés que le boucher les tua, les découpa en petits morceaux et les mit dans son saloir.

Sept ans plus tard, Saint Nicolas passa devant cette maison et demanda à souper.
“ Voulez-vous un morceau de jambon ?, dit le boucher.
– Je n’en veux pas, il n’est pas bon!
– Peut-être une tranche de veau ?
– Tu te moques de moi, il n’est pas beau ! Du petit salé, je veux avoir, qui est depuis sept ans dans ton saloir !”
Entendant cela, le boucher s’enfuit en courant.

Le grand saint, alla s’asseoir sur le bord du saloir, il leva trois doigts et les enfants se levèrent tous les trois.

QUE SE PASSE T-IL DANS LA NUIT DU 5 AU 6 DÉCEMBRE ?

La veille de la Saint Nicolas, les enfants déposent leurs chaussons devant la cheminée avant d’aller se coucher. Tout à côté ils déposent une carotte et des sucreries pour l’âne de Saint Nicolas et un verre de vin pour Saint Nicolas.

Depuis le XIIe siècle (2), Saint Nicolas passe de maison en maison pour demander si les enfants ont été obéissants. Si oui, ils reçoivent des sucreries, des cadeaux. Si non, c’est le père Fouettard, le compagnon de Saint Nicolas qui les corrigera avec son fouet.

Si vous souhaitez connaître les évolutions de Saint-Nicolas en Père Noël je vous renvoie au Fan Club de Saint Nicolas

Tous les chants et comptines racontés/chantés sur ce site ici !

Une vidéo de la chanson la plus connue sur la légende de Saint Nicola

Il était trois petits enfants
qui s’en allaient glaner aux champs.
Ils sont allés et tant venus
que sur le soir se sont perdus.
Ils sont allés chez le boucher :
– boucher, voudrais-tu nous loger ?

– Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a de la place assurément.
Ils n’étaient pas sitôt entrés
que le boucher les a tués.
les a coupés en petits morceaux
et puis salés dans un tonneau.

Saint Nicolas au bout de sept ans
vint à passer dedans ce champ,
alla frapper chez le boucher :
– boucher, voudrais-tu me loger ?
– entrez, entrez Saint Nicolas.
Il y a de la place, il n’en manque pas.

– Du petit salés je veux avoir
qu’il y a sept ans est au saloir.
Quand le boucher entendit ça,
bien vivement il se sauva.
– Petits enfants qui dormez là,
je suis le grand Saint Nicolas.

Le grand Saint étendit trois doigts,
les trois enfants ressuscita.
Le premier dit : ” j’ai bien dormi. “”
Le second dit : ” et moi aussi. ”
« Je me croyais au paradis »
A ajouté le plus petit.

(1) Après J.C = après Jésus Christ

(2) XIe siècle = 11e siècle

Si vous souhaitez apprendre à lire les chiffres romains, cliquez ici !

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *