Les petites phrases utiles

 A bientôt “À bientôt” signifie que vous souhaitez revoir la ou les personnes..
– Au revoir, à bientôt ! Merci d’être passés nous voir, ça nous a fait plaisir !
Après vous // Après toi Vous vous apprêtez à monter dans un ascenseur, une personne âgée se présente pour prendre l’ascenseur aussi. Vous décidez de la laisser passer et vous dites“Après vous”ou bien “Je vous en prie, après vous”. Cette petite phrase s’accompagne souvent d’un geste du bras pour montrer le passage.
Au revoir // Adieu

Lorsque des amis vous ont rendu visite. Vous les raccompagnez sur le pas de la porte et vous leur dites:

Au revoir, merci d’être venus”Adieu est un mot relativement peu utilisé. Quand on veut quitter une personne définitivement on peut lui dire ou lui écrire “Adieu” .Quelqu’un qui part en exil peut dire “Adieu mon pays”.Dans un journal aussi on peut lire “cérémonie d’adieu à la Princesse Diana”ou “L’adieu à Lady Di”.

Par contre, en région méditerranéenne, vers Marseille, les gens disent “Adieu” à la place de “bonjour”.

Adieu, Sylvain, comment ça va ?”

Avoir l’air de  – J’ai regardé le public dans la salle, ils avaient l’air de s’ennuyer ferme !
.
– Tu as l’air fatigué, tu n’as pas dormi cette nuit ?
Allez… // Allez viens ! // Allez on s’en va !  “Allez” mot qui peut servir à lancer un départ “allez, on y va, il est tard” ; qui peut exprimer l’affection, l’encouragement “allez, ce n’est pas bien grave, tu recommenceras ce concours l’année prochaine” ou “allez, secoue-toi, tu ne vas pas rester toute la journée au lit !”.
Bonjour //  Bonsoir // Bonne journée // Bonne soirée // Bonne nuit

Le matin et jusque 17h00 environ, on dit “bonjour“Après 18h00 on dit plutôt “bonsoir“On peut souhaiter une bonne journée le matin plutôt.Si vous souhaitez une bonne soirée à quelqu’un, cela désigne la fin de la journée jusqu’à ce que la personne aille se coucher.

Avant d’aller au lit, on peut souhaiter une bonne nuit aux gens qui nous entourent.

Bon appétit // Bon app’ A midi, les gens font une pause pour manger. C’est le moment de dire “bon appétit“. “Bon app” est plus familier.
Bonnes vacances Vos voisins s’apprêtent à partir en vacances au bord de la mer et vous leur dites :- Bonnes vacances” !
Bon voyage Vos amis partent visiter la Hongrie et vous leur souhaitez “bon voyage“.
Ça suffit !  Locution qui marque l’agacement, les bornes ont été dépassées.
Ça suffit maintenant, tu vas m’obéir et mettre ce blouson !
Ça suffit avec tes jérémiades ! Je n’en peux plus !
Ça y est // Tu y es ? // Vous y êtes ?
Pendant que vous y êtes // Pendant que tu y es // Pendant qu’on y est
C’est fini”Ça y est, j’ai terminé de tapisser la chambre du bébé”.”Je voulais te dire quelque chose d’important…ah ! Ça y est, je me souviens….”Ça y est, ils sont arrivés en Polynésie”.
.
Le professeur dit à ses élèves : “Ouvrez vos livres à la page 136”. Il attend un peu, c’est un peu long, il dit “Alors, vous y êtes ?”.
 .
Deux façons d’utiliser ces formules. Une manière un peu exaspérée ou ironique.
–  Je trouve que vous exagérez en disant que les personnes au-delà de 80 ans pèsent un poids considérable sur la société. Pourquoi ne pas les euthanasier pendant vous y êtes.
.
– Merci, tu as nettoyé toute la terrasse. Pendant que tu y es, tu pourrais passer un coup de karcher sur les escalier s’il te plaît ?
Ça ne fait rien Ça ne fait rien“, c’est la petite phrase à dire pour montrer que vous n’êtes pas gêné(e) par une situation précise.”Vous avez acheté des fruits et légumes sur un marché, le marchand n’a plus de sacs et vous répondez “Ça ne fait rien, j’ai un sac”.
Ça vous dit de… // Est-ce que ça te dit de… = “Vous avez envie de… ?” ou bien “Est-ce que tu as envie de… ?”Ça vous dit de venir faire un tour avec nous au bord du lac.- Est-ce que ça te dit de venir avec moi au cinéma ce soir ?
Ce n’est pas la peine ! (en raccourci : Pas la peine !) //
Ce n’est pas la peine de… // .Ça ne vaut pas la peine. // Ça n’en vaut pas la peine.
= Ce n’est pas nécessaire / c’est inutile
(en anglais : “you don’t need do”)– Je peux t’aider si tu veux ?
Ce n’est pas la peine ! Je peux le faire tout seul, merci !
.
Ce n’est pas la peine de crier, je ne suis pas sourd != À quoi bon essayer, ça n’y changerait rien de toute façon
(en anglais : “It’s not worth it”)
.
Ce n’est pas la peine de fermer la porte à clé, je reviens dans cinq minutes.
.
Ça ne vaut pas la peine de payer si cher pour si peu de temps passé dans le pays.
.
– Ne te tracasse pas pour cette histoire, ça n’en vaut pas la peine.
Ce n’est pas grave // Il n’y pas de mal – Je suis désolé d’avoir renversé mon verre d’eau sur votre pantalon !.Ce n’est pas grave ! (ou “ça ne fait rien”), ça ne tache pas !- Il n’y a pas de mal !
Ce n’est pas trop tôt ! Petite phrase qui montre un certain énervement.– Ah vous voilà ! Ce n’est pas trop tôt ! On vous attendez pour manger à 12h30 et il est 15h !
Comment allez-vous ? //.// Comment vas-tu ?. // Vous allez bien ?  // Tu vas bien ? Vous rencontrez quelqu’un que vous connaissez et vous lui demandez de ses nouvelles..– Bonjour ! Comment vas-tu ? Et ta famille, ça va ?
Excusez-moi. //     Je vous prie de m’excuser Si vous souhaitez demander quelque chose à quelqu’un dans la rue, vous l’abordez en disant :.Excusez-moi, est-ce que vous savez où se trouve la Tour Eiffel ?Si vous avez fait une bêtise, vous souhaitez qu’on vous excuse- Excusez-moi, je suis vraiment maladroite !”Je vous prie de m’excuser” est moins utilisé mais très correct (Attention, beaucoup de gens disent “Je m’excuse” ce qui n’est pas juste. Vous demandez qu’on vous excuse, mais ce n’est pas vous qui vous excusez, nuance !)
Il n’y a pas de quoi //.De rien Vous avez rendu service à quelqu’un et il vous remercie. Modestement, vous répondez “Il n’y a pas de quoi” (“Il n’y a pas de quoi me remercier”) ou bien “De rien”.– Merci d’avoir gardé mes enfants cet après-midi !. De rien, ils sont adorables !- C’est vraiment gentil de m’avoir accompagnée jusque chez moi !.Il n’y a pas de quoi ! C’est normal !
Je suis désolé(e) // Je suis navré(e) Je suis désolé(e)  de vous avoir fait attendre !.Je suis navré(e) de vous avoir fait déplacer pour rien !
Je vais faire avec // On va faire avec  = Je vais faire avec ce que j’ai.
– Est-ce que tu aurais de l’ail s’il te plaît ?
– Non, je n’en ai plus mais j’ai des oignons.
– D’accord, donne-moi deux oignons je vais faire avec.
J’en viens  / J’en viens à Deux sens possible : “je viens de là-bas” ou “j’arrive à” (dans un discours  par exemple)
.
– Tu pourrais aller à la pharmacie m’acheter de l’aspirine ?
J’en viens ! Tu aurais dû me le dire plus tôt !
.
Lors d’un discours devant des personnes, on peut utiliser cette phrase : “J’en viens à présent (ou maintenant) à l’objet de cette réunion informelle.  (= j’arrive)
J’en viens à penser que tout ceci n’est qu’une vaste manipulation !” (= j’arrive)
J’y suis Un exemple : vous cherchez un passage dans un livre pour montrer à un ami. Vous feuilletez les pages et vous trouvez enfin le texte que vous souhaitez montrer et vous dites “J’y suis” (“je l’ai trouvé”)Autre exemple au téléphone :- Après 8 heures de route, tu n’es pas encore arrivé à Bordeaux ?- Mais si, j’y suis là. Ça fait deux heures que je suis arrivé.
J’y suis arrivé(e) //.Je n’y arrive pas J’ai réussi à faire….– J’ai arrêté de fumer depuis un an déjà. J’y suis arrivé facilement..– J’essaie de changer la serrure de la porte mais je n’y arrive pas, tu pourrais m’aider ?
J’y vais // On y va // Il faut que j’y aille // Il faut qu’on y aille
Vous avez prévu d’aller quelque part et vous vous décidez à partir :.– Bon, j’y vais ! À ce soir ! Vous avez rendu visite à un ami et vous devez vous en aller :- Il faut que j’y aille maintenant, les enfants vont m’attendre à lasortie de l’école.
Merci C’est le petit mot que l’on connaît bien dès qu’on apprend une langue.”Merci” pour remercier – petit mot de politesse.
Ne t’en fais pas // Ne vous en faites pas

Faut pas t’en faire / Faut pas s’en faire

= Ne vous faites pas de souci pour ça – Ne te fais pas de souci pour ça /// Ne vous inquiétez pas – ne t’inquiète pas– Je suis désolé ! J’ai renversé mon café sur votre veste.
Ne vous en faites pas, ce n’est pas grave. Juste un coup d’eau et ce sera parti.
.
Ne t’en fais pas. Ton chien connaît parfaitement le chemin de la maison. Il reviendra tout seul.

Où sont les toilettes SVP ?

Les toilettes SVP ?

Dans un restaurant ou si vous êtes invité(e), il est bon de connaître cette petite phrase :.Où sont les toilettes s’il vous plaît ?.Ou bien, il suffit de dire :.Les toilettes s’il vous plaît ?
On y va.// Allons-y //.On peut y aller // Tu peux y aller… – Alors, vous êtes prêts ? Allez, on y va, sinon il va être trop tard et les magasins vont fermer.Tu peux y aller maintenant, c’est propre !
Pardon

Si vous souhaitez faire déplacer quelqu’un dans une foule :- Pardon…excusez-moi.

Si vous bousculez une personne sans le faire exprès, le mot qui vient tout de suite à la bouche c’est “Pardon”

Pardon, excusez-moi

Pardon, je vous ai fait mal ?

Qu’est-ce qui te prend ?  (“qu’est-ce qui leur prend ? “, “qu’est-ce qui vous prend ?) //  = Qu’est-ce qui t’arrive ? // Pourquoi tu réagis comme ça ?
.
Qu’est-ce qui te prend d’agresser les gens en paroles dans la rue. Ils ne t’ont rien fait !
.
Qu’est-ce qui vous prend de me donner des ordres. Vous n’êtes pas mon père !
Qu’est-ce qui se passe ? // Qu’est-ce qui s’est passé ? // Comment ça s’est passé ?
Vous marchez dans la rue et vous voyez un attroupement. Vous vous approchez et vous demandez “Qu’est-ce qui se passe ?”
Qu’est-ce que tu fais ? (“qu’est-ce que vous faites ?”)

 

 

 

Qu’est-ce que tu fais là (“qu’est-ce que vous faites là ?”)

 Soit vous demandez des explications sur ce que la personne est en train de faire “Qu’est-ce que tu fais ? Tu construis un abri pour les oiseaux ?” ; soit vous vous impatientez parce que vous attendez une personne qui tarde à venir “Qu’est-ce que tu fais ? Je t’attends ! On va être en retard !”
.= pourquoi tu es ici ? (formule qui marque la surprise, l’étonnement)
.
Qu’est-ce que tu fais là ? Je t’avais dit de rester à la maison !
 Qu’est-ce qui t’arrive ? (“qu’est-ce qui vous arrive ?”, “qu’est-ce qui leur arrive ?”)  – Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu vas bien ? Tu as l’air bouleversé, tu es tout pâle.
S’il te plaît //       S’il vous plaît La moindre des politesses lorsqu’on demande quelque chose à quelqu’un est de rajouter à la fin de la phrase “S’il te plaît” ou “S’il vous plaît
Tu vas où ? Vous allez où ? (forme courante de “Où vas-tu ? ou bien “Où allez-vous ?)  “Attendez-moi ! Vous allez où comme ça en courant ?”

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *