Le « Jeu de paume »: ancêtre du Tennis

Le Jeu de Paume est l’ancêtre de tous les sports à raquette comme le badmington, le tennis, le squash, la pelote basque…

Il a été inventé par des moines au XIIIème siècle qui voulaient sans doute faire un peu d’exercice ! A cette époque, ils jouaient sur le sol, les murs et les poutres du cloître. Ils utilisaient une balle (appelée l’esteuf) et la paume de la main, d’où le nom jeu de paume. Pauvre main, même avec des gants de cette époque, aïe, c’était douloureux à la fin de la partie.

Plus tard, on a eu l’idée d’utiliser un « battoir » en bois pour recevoir la balle mais ce n’est qu’au XVIème siècle que la première raquette fit son apparition avec un long manche – 400 gr – 66 centimètres de long total – 16,2 cm large x 16,5 long. Actuellement, 29,10 x 39,7 (les raquettes en bois du XXème siècle n’existent plus dans les tournois depuis 1984 – elles étaient quand même plus modernes que les battoirs du XIIIème siècle !).

Quant à la balle, elle a été dans les premiers temps en laine et poils d’animaux, puis en cuir remplie de sable et de chaux. Puis retour à la balle en laine et poils sur ordre du roi Louis XI en 1481 car trop douloureux en cuir ! Le filet aussi est apparu, pour séparer les deux joueurs. Ils avaient le droit de prendre la balle au rebond sur les murs.

Continuer la lecture de Le « Jeu de paume »: ancêtre du Tennis

La Pentecôte

>> Retour vers la page « Les habitudes et les repères dans l’année »

C’était  le 19 juin en 2013, le 8 juin en 2014 et ce sera le 25 mai en 2015 etc.

En quelques mots, qu’est-ce que la Pentecôte ?

Pour les Chrétiens, cette fête se déroule un dimanche, 50 jours après Pâques (la résurrection du Christ) et 10 jours après l’Ascension de Jésus au ciel. Le lundi suivant ce dimanche de Pentecôte est férié pour la plupart des gens en France (lundi de Pentecôte).

D’après le Nouveau Testament, Jésus avait annoncé de son vivant, ou plutôt Dieu par son « intermédiaire », qu’il enverrait l’Esprit Saint sur les apôtres. Pour que les apôtres du Christ soient enseignés, et se souviennent de la parole de Jésus pour la propager à travers le monde et « porter la bonne parole ».

Quelques phrases bibliques :

Tout à coup, il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffle d’un vent violent. La maison où ils (les disciples) se tenaient en fut toute remplie. Alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues.

(Je suis sûre que vous aimeriez que cela vous arrive pour pouvoir, sans effort, parler le français, non ?)

 

Le jeudi de l’ascension

>> Retour vers la page « Les habitudes et les repères dans l’année »

Le jour de l’Ascension est un jour férié en France. Il se fête chaque année le jeudi, 40 jours après Pâques.

(En 2015 : le 14 mai, en 2016 : 5 mai, en 2017 : 25 mai  etc. )

Cela correspond pour les chrétiens au moment ou Jésus-Christ s’est « élevé vers le ciel » ou « est monté aux cieux » (formule consacrée).

Ce jour de l’Ascension marque la fin de la présence physique de Jésus Christ sur la terre après sa mort et sa résurrection.

Mais Jésus, après avoir quitté les hommes sur terre, envoie, le jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint et il intercède auprès de Dieu le père.

Dix jours après l’ascension de Jésus « au ciel » (la Pentecôte), les apôtres partent dans le monde entier pour prêcher l’Evangile.

Le 8 mai – commémoration – jour férié en France

>> Retour vers la page « Les habitudes et repères  dans l’année »


Les Allemands capitulent en 1945                                                                  Paris et la France entière est en fête !

Tous les 8 mai, nous fêtons la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, le 8 mai 1945,  la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.

Comme chaque année depuis 1953, le lundi 8 mai est un jour férié (non travaillé) pour les Français.

Une cérémonie se déroule tous les ans en présence du Chef de l’Etat Français. Elle se déroule généralement sous l’Arc de Triomphe, où se trouve le monument aux morts et la flamme du souvenir.

Musique : Le Printemps de Bourges en avril

>> Retour vers la page « Les habitudes et repères  dans l’année »

Le festival du Printemps de Bourges ou plutôt, tout simplement le « Printemps de Bourges » est un festival connu de tous les Français. Il existe depuis 1977. Il se déroule chaque année dans une petite ville du centre de la France : Bourges (très connue aussi pour sa cathédrale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO).

La particularité de ce festival est de trouver les nouveaux talents, nouveaux groupes musicaux, les artistes de demain. Difficile pour un artiste de se faire entendre dans les médias trop verrouillés. Le « Printemps de Bourges » est la plate-forme idéale pour se faire repérer par plus de 600 professionnels (artistiques) et plus de 500 journalistes qui couvrent l’évènement. D’où son importance !

Évidemment, à ces groupes, tout juste confirmés ou encore inconnus s’associent des artistes de renommée nationale ou internationale. Certains ont même fait leurs premiers pas dans ce festival.

Un soixantaine de concerts sur six jours et plus de 200 artistes. Il faut rajouter à cela des « scènes ouvertes » non payantes en plein coeur de la ville (extérieures ou dans les bars) où d’autres groupes essaient de s’imposer pour, peut-être un jour, faire un vrai spectacle.