PARIS-ROUBAIX : l’enfer du Nord

Quand il pleut c’est vraiment l’enfer  sur les portions de routes pavées comme ci-dessus la Trouée d’Arenberg  (24000 mètres mais durs !) ou bien au  travers des champs de betteraves !

PARIS-ROUBAIX est une des courses cyclistes les plus vieilles qui existent.

Le PARIS-ROUBAIX ou “L’ENFER DU NORD” (letour.fr)

Cette course est aussi appelée “La reine des classiques”, “la petite reine” (autre nom du vélo chez les cyclistes). Cette course existe depuis 1896. Elle se produit chaque année depuis 1896 (interrompue  par les deux guerres mondiales).  

259 km de Paris (Compiègne) au vélodrome de Roubaix – 53 km de routes pavées

Les journalistes sportifs appellent cette course “l’enfer du nord” car les coureurs cyclistes doivent rouler à plusieurs reprises sur des routes pavées (en tout : 53 km – et 28 sections pavées), et aussi sur des chemins entre les champs de betteraves, les uns derrière les autres (en file indienne). Quand il pleut, la boue complique énormément les choses !

La course se termine sur le vélodrome de Roubaix dont la création remonte au début de la course en 1896. Il a quand même subi des transformations depuis !!

Le cycliste vainqueur du PARIS-ROUBAIX reçoit un pavé symbolique (et sans doute autre chose !)

Cette course est internationale.

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *