« Passer l’arme à gauche » ou « mourir » – plusieurs origines plausibles à cette expression

…………………………Retour → « Origine des expressions françaises »

Audio Passer l’arme à gauche

J’ai recensé plusieurs explications à cette expression « Passer l’arme à gauche » qui veut dire tout simplement « mourir ». Je vous propose trois des explications les plus plausibles qui ont toutes un rapport avec le milieu militaire.

1 – Au XIXe siècle (1), lors des guerres napoléoniennes, les soldats de l’infanterie de la Grande Armée en rangs utilisaient de longs mousquets qu’ils devaient recharger très régulièrement après avoir tiré. Pour ce faire, ils passaient donc leur arme dans la main gauche. Comme les fusils étaient très longs, les soldats devaient se redresser et c’est à ce moment-là, désarmés et concentrés sur la recharge de leur canon qu’ils étaient le plus vulnérable. Beaucoup d’hommes ont perdu la vie dans ces conditions.

2 – Au temps où les hommes se battaient à l’épée, on apprenait aux gens d’armes (Eh oui ! Voilà l’origine du mot « gendarme ») à désarmer d’un coup à gauche l’adversaire qui tenait son arme de la main droite. Ce dernier se retrouvait la poitrine offerte au dernier coup de grâce n’ayant plus aucun moyen de combattre.

3 – Lors de funérailles militaires, les soldats passent leur arme à gauche, le canon vers le bas, en signe de deuil et de respect.

(1) XIXe siècle = 19e siècle – Cliquez ici pour apprendre à lire les chiffres romains 😉 )