Tag Archives: crêpes

Le 2 février, la Chandeleur, le jour des crêpes

La Chandeleur vient du mot “chandelle” et plus précisément du latin “candela”

Chaque   2   février   les Français   font   des   crêpes   mais   beaucoup
d’entre eux    ignorent    l’ origine    de    cette    coutume.   La  fête    de   la Chandeleur est liée  à  la  lumière  mais  aussi  à  la   purification, la fécondité,  la  prospérité,  toujours  très  proches  dans  les croyances
et les traditions.

Pour la recette de la pâte à crêpe avec vidéo c’est ici !
PREMIÈRES ORIGINES PAÏENNES CHEZ LES ROMAINS DE L’ANTIQUITÉ ET CHEZ LES PEUPLES SCANDINAVES, GERMAINS ET CELTES
CHEZ LES ROMAINS DE L’ANTIQUITÉ

À la fin de l’année romaine, début février, il existait une fête chez les Romains  appelée  “les  Lupercales”  du  nom de la grotte “Lupercale” située  au  pied  du  mont Palatin  à  Rome, là  où  selon  la  légende, la louve  avait   allaité   les   jumeaux fondateurs   de   la   ville   de   Rome (lupus = loup).  Lors  de   cette  fête, douze   prêtres    y    faisaient    le sacrifice  de  plusieurs chèvres,  symbole  de  la  fécondité  retrouvée. L’année écoulée était purifiée  de  tous  les  pêchés commis envers les Dieux et une nouvelle année de vie était alors possible.

Dans  le  même  temps,  il  existait   à   Rome  une  autre  fête  la  Festa Candelarum, la Fête des lumières. En signe  de  purification, à minuit, on allumait  des  cierges  et  les  Romains mangeaient  des galettes de céréales pour invoquer le retour du soleil.

CHEZ LES PEUPLES SCANDINAVES, GERMAINS ET CELTES

À   cette  même  période,  chaque  année,   les   peuples  scandinaves, germains ou celtes fêtaient la fin de l’hibernation de l’ours, le retour des   températures  moins  froides,  plus   agréables,  la  fertilité   des terres. C’était aussi une fête de purification.

La présentation de Jésus au Temple
Andrea Mantegna (1431 – 1506)

AU 5e SIÈCLE LE PAPE GÉLASE 1er INSTITUE “LA FÊTE DE LA PRÉSENTATION DE L’ENFANT JÉSUS AU TEMPLE” LE 2 FÉVRIER

Les  siècles  passent  et  les  fêtes  païennes  continuent  d’être  très suivies  et cela ne plaît pas beaucoup aux représentants de l’Eglise. Le pape Gélase 1er pour contrer ces rites ancestraux, institue alors “la fête  de  la  présentation de l’enfant Jésus au temple” le 2 février. Selon  la coutume juive, le premier garçon d’une famille devait être présenté au temple  de Jérusalem, 40  jours  après  sa  naissance, le temps que la mère redevienne “pure”. Cette fête de la présentation était associée à la fête de la purification de Marie, la mère de Jésus.

COMMENT FAIT-ON DES CRÊPES ?
Pour la recette de la pâte à crêpe avec vidéo c’est ici !

On prépare la pâte. On la laisse reposer au minimum 1 heure. On fait chauffer  une  poêle, on  étale  la  pâte  sur  tout  le  fond de l’ustensile puis, quand elle  semble  bien  dorée  d’un  côté, on  la  retourne  en  la faisant sauter  d’un  petit  geste  rapide. On  peut bien évidemment la retourner avec une cuillère en bois. Certaines personnes renferment une pièce  de  monnaie dans leur main gauche tout en  faisant  sauter de la main droite la première crêpe pour espérer avoir plein d’argent et du bonheur dans l’année qui commence.

Les crêpes

Il y a deux fêtes “la Chandeleur” (le 2 février) et “Mardi Gras” (24 février) pendant lesquelles les Français font des crêpes. C’est la coutume et des beignets le Mardi Gras aussi. Bien sûr, rien n’empêche de faire des crêpes toute l’année. 😉

Mais c’est quoi une crêpe ?

C’est une très fine couche de pâte à base de farine de blé généralement de forme ronde, cuite dans une poêle sur les deux faces. Elle peut servir de dessert (avec tout ce que vous voulez dessus, sucre, chocolat, miel (j’aime bien avec du miel d’acacia !), du sirop d’érable ou comme plat de résistance avec différentes choses dessus. La crêpe la plus répandue étant celle avec du gruyère dessus, des morceaux de jambon et quelques fois un oeuf entier (jaune et blanc) par dessus. Dans le cas des crêpes fourrées avec des ingrédients salés, il ne faut pas mettre de sucre dans la pâte à crêpes ni rhum, ni Grand Marnier, ni vanille… juste la farine, les oeufs, une pincée de sel, le lait et le beurre fondu.

En France, quand on dit crêpes, on pense aux spécialistes de la crêpe, les Bretons de la région de BRETAGNE (la crêpe bretonne à base de farine de blé noir -sarrasin- ou de froment). Elles sont excellentes. Attention, si vous allez en Bretagne un jour, ce n’est pas parce que vous rentrerez dans une crêperie que vous aurez la vraie crêpe bretonne, renseignez-vous avant. Les crêperies, c’est comme les pizzerias ou les endroits où on mange des kebabs, ça “pousse comme des champignons” ! Ce qui veut dire qu’il y a des gens plus compétents que d’autres pour faire la cuisine…

Voici le texte de la Vidéo
Bonjour à tous !
À l’approche de la Chandeleur, je voulais vous proposer une recette de crêpes un petit peu spéciale, c’est-à-dire qu’on va faire une pâte à crêpes de base et ensuite, je vais vous montrer avec quoi vous pouvez l’aromatiser pour faire des recettes un petit peu originales et très parfumées.
Pour réaliser cette recette de pâte à crêpes, il va vous falloir les ingrédients suivants :
– 4 oeufs
– 450 ml (millilitres) de lait
Ne lésinez pas, puisqu’on en est à faire des crêpes, prenez du lait entier, ce sera très bien.
– 50 grammes de beurre fondu
– 250 grammes de farine
– 2 cuillères à soupe de sucre
– 5 grammes de sel (une pincée)
Et ensuite, on verra comment aromatiser tout ça.
C’est très simple. Vous prenez de la farine fluide si vous trouvez. Sinon, de la farine normale qu’on passe au chinois comme ça. Ça évitera les grumeaux le plus possible. Ensuite, on va rajouter les oeufs, un par un, quatre oeufs bien frais. Bien sûr, vous pouvez utiliser un batteur si vous en préférez, ça vous fatiguera moins et ça évitera les grumeaux. Le lait doit être un petit peu tiède idéalement. Ça aidera aussi à éviter la formation de grumeaux.

 

Voilà, on a le début de notre pâte. Vous pouvez rajouter le sucre à ce moment-là, le sel. On va commencer à accélérer un petit peu le mouvement pour éviter la formation de grumeaux. Maintenant, on va commencer à rajouter le beurre, 50 g de beurre fondu. Toute la farine va être incorporée. On va rajouter progressivement le lait. J’en mets un petit peu. Le but du jeu ça être d’être très énergique pour casser tous les grumeaux et d’avoir une pâte la plus lisse possible. Ça se fait bien si vous avez tamiser la farine, si le lait est tiède. Vous intégrez tout le lait et ensuite nous allons nous amuser à aromatiser notre pâte.

 

Moi, j’ai quelques préférences en fait. J’aime bien les crêpes à la bière, ça fait des crêpes très légères. On ne sent pas le goût de l’alcool, franchement ! La bière joue un rôle de levure un peu donc les crêpes sont très très légères. J’aime bien les crêpes aromatisées au rhum également. Pareil, ça donne un petit goût très très sympa. Et les crêpes au Grand Marnier aussi. J’aime bien les crêpes à la vanille, j’aime bien les crêpes à la fleur d’oranger. J’aime bien les crêpes au sirop d’érable. Tout ça, ce sont des possibilités.
Vous voyez, ici, on a notre pâte qui est prête. Elle est très onctueuse, il n’y a aucun grumeau. Parfait ! La pâte à crêpe, on la laisse reposer une demi-heure avant de la faire cuire, c’est bien mieux. Une demi-heure, une heure même ! Vous recouvrez d’un torchon, vous la laissez dans un coin de votre cuisine.

 

Je mets toujours de l’extrait de vanille ou vous pouvez mettre deux sachets de sucre vanillé. Là, je mets une bonne cuillère à soupe d’extrait de vanille pour bien parfumer les crêpes. Et ensuite, au choix ! Puisque j’ai ouvert de la bière, je vais les faire à la bière. Donc, je vais mettre 50 ml de bière. Avec les 50 ml de bière et les 450 ml de lait, ça fait un demi-litre de liquide en tout dans la pâte à crêpes. Comme ça c’est très bien.
Vous auriez pu également mettre du zeste de citron si vous voulez ou du zeste d’orange avec un petit peu de Grand Marnier. Du rhum avec la vanille ça va très bien.

Je vais laisser ma pâte reposer et je vous retrouve tout à l’heure pour les cuire !

Eh bien voilà, après une demi-heure, je suis en train de faire cuire mes petites crêpes, un petit peu de chaque côté. Ça vous fait des belles crêpes bien sympathiques, très légères, très parfumées.

Dès que vous allez commencer à poser la pâte dans votre poêle à crêpes, vous allez avoir les arômes de la vanille, de la bière qui vont remonter, ou du rhum si vous avez utiliser du rhum. Mettez un petit peu de beurre pour les premières crêpes au fond de votre poêle. Il faut qu’elles se détachent facilement. Et ensuite, dégustez vos crêpes.

Personnellement, mes deux types de crêpes préférées sont des crêpes avec de la vergeoise tout simplement ou alors avec du sirop d’érable.

Voilà, maintenant vous pouvez utiliser pléthore d’ingrédients pour garnir vos crêpes, de la crème de marrons, du sucre, du miel (du chocolat fondu).

En ce qui me concerne, je vais faire une petite crêpe party ce soir pour la Chandeleur.

Je vous dis à très bientôt et bon appétit.