Archives par mot-clé : frase

Expressions avec le verbe MANGER

Retour à la page « Expressions françaises »

PROVERBE : Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. 

Voir mon autre article sur les SYNONYMES de « MANGER »

Ci-dessous, les expressions courantes avec le verbe manger

Manger sur le pouce Manger rapidement un sandwich ou autre chose sans s’attabler.
« La réunion s’est terminée tard, j’ai mangé sur le pouce à midi et j’ai une faim de loup ! »
Manger avec un lance-pierres Manger rapidement attablé ou non mais très rapidement en étant pressé.
Manger (bouffer -+familier-) de la vache enragée Voilà une expression qui progressivement change de sens au fil des années.
À l’origine c’est une expression qui est apparue au XVIIIe siècle (18e) et qui signifiait vivre  dans la misère au point de manger les bêtes malades comme la vache enragée.  Subir beaucoup de privations.
« Je peux dire que j’ai mangé de la vache enragée pendant toutes ces années de guerre ».
.
(De nos jours, certaines personnes utilisent mal cette expression  en lui donnant  un sens différent  : « être très énervé ».« Mais qu’est-ce qu’elle a aujourd’hui ? Elle a mangé de la vache enragée ? »)
Manger du pain sec  Cette expression est moins forte que celle ci-dessus « manger de la vache enragée » mais elle s’utilise pour décrire une période dure à traverser avec beaucoup de difficultés financières.
Manger les pissenlits par la racine On emploie cette expression populaire pour parler d’une personne morte et enterrée.
« Il était déjà âgé quand on le voyait à sa fenêtre. Il doit manger les pissenlits par la racine à présent ».
 Manger ses mots Parler sans bien articuler. « L’écrivaine Françoise Sagan mangeait ses mots quand elle parlait ».
Avoir mangé du lion  Avoir beaucoup d’énergie,
« Quelle énergie ce matin ! Tu as mangé du lion ? »
Avoir du pain sur la planche  Avoir beaucoup de travail en attente.
« Tu veux restaurer cette maison en ruine ? Eh bien, tu as du pain sur la planche ! »
Manger comme un cochon Manger salement.
« Prends ta fourchette pour manger les pâtes ! Tu manges vraiment comme un cochon ! »
Ça ne mange pas de pain Ça ne coûte rien, même si ça n’a aucun intérêt.  Ça ne requiert aucune dépense et ne fait prendre aucun risque. Ça n’engage à rien d’essayer.
« Tu pourrais sourire au moins, ça mange pas d’pain ! »
Manger comme un ogre

Manger comme quatre

 Manger énormément.
« Si tu reçois Alain chez toi à manger, prévois une grande quantité de nourriture ! Il mange comme un ogre (il mange comme quatre) ! »
Ne pas se laisser manger (tondre) la laine sur le dos  Ne pas se laisser exploiter, volé.
« Il est bête aussi ! Pourquoi est-ce qu’il s’est laissé manger la laine sur le dos sans réagir ? »
Manger dans la main à quelqu’un  Se dit à propos d’une personne totalement soumise à une autre, obéissante, toujours en accord avec cette dernière, sans libre-arbitre.
« Tu as vu la réaction du comptable envers le patron hier ? C’est fou, il lui mange dans la main ! »
Manger (bouffer -+ familier-) la grenouille Faire faillite (signification plus ancienne :  dilapider une somme d’argent dont on avait la responsabilité, la garde).
« Il avait tout pour réussir. Un café qui marchait bien. Mais au bout de deux ans, à force d’offrir des verres à tout le monde, il a mangé la grenouille ! »
 Manger des yeux  Dévorer du regard, regarder quelque chose ou quelqu’un avec envie.
« Il y a un homme assis là-bas qui te mange des yeux. Tu le connais ? ».
Un garde-manger C’est une armoire ou un placard qui sert à conserver les aliments.
Manger (bouffer -+familier) à tous les râteliers Se dit d’une personne sans scrupule qui tire avantage de toutes les situations. de plusieurs sources de profit.
« Ne le choisis pas comme conseiller, cet homme-là mange à tous les râteliers ! Il ne peut que te trahir »
Manger du bout des dents Expression qui est équivalente au verbe  grignoter mais sans appétit, avec un certain dégoût, sans envie.
Manger comme un moineau (avoir un appétit de moineau)  Manger très peu. Se contenter de peu.
Manger la consigne  Oublier une recommandation.
« Jérôme devait venir me chercher à 10h00. Il est 11h00 et il n’est pas là. Il a mangé la consigne ! »
Ne pas savoir à quelle sauce on va être mangé Ne pas savoir quel sort nous attend, ce qui va nous arriver. « C’est pénible d’apprendre que la société va être rachetée sans savoir à quelle sauce on va être mangé ».
Manger comme un goinfre Manger beaucoup, salement.  Manger comme un cochon mais avec avidité.
 Manger à belles dents  Manger avec appétit.  « Tu dis que ton fils ne mange pas mais tu aurais dû le voir manger à belles dents sa cuisse de poulet à midi ! »