Tag Archives: loches

Monastère, la Chartreuse du Liget, région Centre

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

La Chartreuse du Liget est un monastère dont la construction remonte au XIIe siècle (1). Elle est située au sud-est de la ville de Tours, sur la commune de Chemillé-sur-Indrois à environ 50 km, au coeur de la forêt de Loches. Aujourd’hui, il ne reste que quelques vestiges de cette période médiévale.

Ce qu’on appelle la Chartreuse du Liget est en fait un ensemble de bâtiments religieux, certains datant du XIIe siècle (1) et d’autres ayant été remaniés au XVIIe et XVIIIe siècle (1).

Elle a été fondée par Henri II Plantagenêt, comte d’Anjou et roi d’Angleterre à la fin du XIIe siècle. Elle devait servir à expier le meurtre commis sur son ordre de Thomas Becket, archevêque de Canterbury en 1170.   Des Chartreux, moines contemplatifs catholiques,  s’y sont installés pour prier ensemble, coupés du monde.

Non loin de ce lieu de prières, se trouve le château-monastère de la Corroirie du Liget (2), c’est-à-dire le bâtiment où les moines administraient la Chartreuse à l’écart des pères recueillis dans le silence de l’autre bâtiment. Cet ordre religieux possédait 2500 hectares de terres, forêts et étangs. Ils vivaient en autarcie grâce aux activités agricoles, à l’élevage de poissons dans des viviers, à leurs compétences en boulangerie, menuiserie, serrurerie, vitrerie… Cette Corroirie moyenâgeuse  (qui aujourd’hui accueille les touristes dans des chambres d’hôtes) est dotée d’un pont-levis, de douves et de fortifications qui devaient protéger les Chartreux en cas de danger imminent et rendre la place imprenable. Il n’en fut rien puisque les bâtiments furent pillés et dévastés plusieurs fois lors de  la guerre de Cent ans et des guerres de religion.

Non loin encore de la Chartreuse du Liget, isolée au milieu des champs, on distingue une petite chapelle ronde – la chapelle Saint-Jean  du Liget – du XIIe siècle où l’on peut voir le restant de fresques médiévales sur la vie de Jésus Christ et de la Vierge. (Cette chapelle commémorerait, semble-t-il, le premier emplacement des religieux).

La Chartreuse a accueilli les pères Chartreux jusqu’à la Révolution, période troublée pendant laquelle elle a été vendue comme bien national puis démantelée et vendue pierre par pierre. Tous les signes religieux ont aussi été détruits. C’est à cette période que les Chartreux quittent les lieux (1791).

(1)  XIIe  = 12e siècle   –   XVIIe = 17e siècle  –  XVIIIe = 18e siècle
Pour apprendre à lire les chiffres romains, reportez-vous à mon autre article ici !