Tag Archives: odeur

L’argent n’a pas d’odeur

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

L’argent n’a pas d’odeur, en latin “Pecunia non olet”.

Cette expression signifie qu’il importe peu de savoir si l’argent  que l’on a vient d’une activité noble ou dégradante, l’argent reste l’argent. Pour connaître l’origine de cette expression, il faut remonter au 1er siècle après Jésus Christ, à l’époque romaine.

L’empereur Néron avait laissé les caisses vides lorsque Vespasien devint empereur (de 69 à 79 après J-C). Aussi, celui-ci instaura-t-il plusieurs impôts et taxes pour mener à bien ses grands travaux (le Colisée à Rome par exemple). Mais l’impôt qui suscita le plus de moqueries fut celui sur l’urine.

Le “précieux” liquide jaune était collecté dans les urinoirs publics (Rome disposait déjà d’un grand égout appelé “cloaca maxima”) et servait aux tanneurs et teinturiers pour les tissus et le dégraissage des laines.

L’impôt sur l’urine était payable tous les quatre ans par tous les chefs de famille en fonction du nombre de personnes et d’animaux vivant dans la maison.

C’est grâce à l’historien romain Suétone que nous connaissons à présent l’origine de l’expression “l’argent n’a pas d’odeur”. Suétone rapporta que Titus, le fils de l’empereur Vespasien, se plaignait de la nature répugnante de la taxe. Son père sortit une pièce de monnaie en or et demanda à son fils s’il se sentait dérangé par son odeur. Titus répondit par la négative. L’empereur dit alors : “et pourtant ça vient de l’urine” (atqui ex lotio est).

D’où l’expression “l’argent n’a pas d’odeur”.

vespasienne

LES VESPASIENNES

Au 19e siècle, sont apparus des urinoirs publics pour les hommes appelés vespasiennes -du nom de l’empereur Vespasien-.  Il n’en reste presque plus aujourd’hui.