Tag Archives: hommes

La grotte Chauvet, superbes peintures pariétales vieilles de 36000 ans

Département Ardèche

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

La grotte Chauvet se situe dans le département de l’Ardèche (07) en région Rhône-Alpes sur la commune de Vallon-Pont-d’Arc. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2014 (39e site du patrimoine mondial en France). Elle est l’une des grottes françaises majeures par les qualités esthétiques et le nombre de ses œuvres avec la grotte de Lascaux (découverte en 1940), la grotte de Cosquer (découverte en 1991) et la grotte de Cussac (découverte en 2000).

↑ clic pour agrandir
Comment la grotte a-t-elle été découverte ?

La grotte du Pont d’Arc ou grotte Chauvet du nom d’un de ses découvreurs est restée intacte grâce à un éboulement qui se serait produit il y a 23000 ans. Son état de conservation est donc exceptionnel. Personne n’y avait pénétré jusqu’à ce qu’en 1994, trois spéléologues, Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire, découvrent avec stupéfaction une succession de cavités de 500 mètres de long et parfois 50 mètres de large attestant la présence d’hommes préhistoriques. Ils observent avec émerveillement des milliers de dessins d’une très grande finesse qui ornent la grotte un peu partout. Ces hommes préhistoriques étaient des artistes qui maîtrisaient déjà certaines techniques de dessin comme l’utilisation des couleurs , l’estompe, le mélange des peintures et gravures. Ils étaient capables de représenter des animaux en mouvement d’une manière très réaliste. Ainsi, dans cette grotte Chauvet on trouve plus  de 1000 dessins  dont plus de 400 représentations animales montrant 14 espèces différentes comme des ours des cavernes, des rhinocéros laineux, des lions, des lionnes, des panthères, des hyènes, des bisons…

Ces peintures datent du paléolithique supérieur réalisées par les Aurignaciens, hommes ayant vécu entre -38000 ans et -28000 ans. Jusqu’à présent, c’est l’une des plus anciennes grottes ornées de peintures pariétales connues à ce jour. On estime son ancienneté à -36000 ans.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la grotte ne servait pas d’abri mais à des pratiques culturelles et rituelles. En plus de la présence de peintures rupestres, on a trouvé des traces de foyers, des amas d’ossements, des empreintes de pas  et notamment celles d’ours qui se sont servi de ces cavernes pour hiberner ou mettre bas.

COMMENT C’ÉTAIT IL Y A 36000 ans ?

À cette époque, les hommes n’étaient pas nombreux. Ils vivaient au temps où les ours des cavernes, les mammouths, les lions étaient les espèces dominantes sur le continent Européen. Les Aurignaciens, du nom de la ville d’Aurignac en Dordogne (France) où pour la première fois ils ont été identifiés, étaient des nomades qui vivaient de la chasse et de la collecte de végétaux. Ils se déplaçaient en fonction des sources de nourriture soit animale, soit végétale.  Ils employaient les dents et les os pour fabriquer des ustensiles nécessaires à leur vie. Ils taillaient les pierres pour s’en servir comme couteaux.

flèche verteVisite virtuelle de la vraie grotte Chauvet
flèche verteSite réplique de la grotte Chauvet”La caverne de  Pont d’Arc”
flèche vertePage Facebook (découvreurs)

Ne pas reproduire la même erreur qu’avec la grotte de Lascaux

La grotte de Lascaux, autre célèbre grotte ornée de dessins moins anciens (-18000 ans) a connu un tel succès populaire après sa découverte en 1940 que le défilement des visiteurs et le rejet de gaz carbonique dû à leur respiration a fini par commencer à abîmer ces peintures si longtemps préservées.

En 1983, une réplique de la vraie grotte de Lascaux – Lascaux II – a été proposée au public mais c’était une reconstitution d’une petite partie de la grotte. Aussi, comme pour la réplique de la grotte Chauvet ouverte en 2015, une fidèle reconstitution de la grotte de Lascaux avec les moyens modernes sera proposée aux visiteurs en Dordogne dans quelques années.

Réplique de la grotte Chauvet
↑ 3500 m² pour une grotte dans une falaise de béton↑

LA RÉPLIQUE DE LA GROTTE CHAUVET, UN TRAVAIL COLOSSAL MAIS UNE RÉUSSITE !

Depuis avril 2015, l’exacte réplique de la vraie grotte Chauvet “la caverne du Pont d’Arc” est proposée au public à quelques kilomètres de l’originale.

Pour parvenir à cette réalisation, il a fallu faire intervenir des corps de métiers très différents : des agences d’architecture, des scénographes, des spécialistes du bâtiment, des peintres, des sculpteurs…

La fausse grotte Chauvet
↑ Réplique soignée de la vraie grotte Chauvet↑

Ils ont uni leurs efforts afin de proposer une reconstitution la plus fidèle possible sur 3500 m² avec la même température que dans la vraie grotte, le même taux d’humidité, les mêmes aspérités sur les murs… On s’y tromperait !

Les technologies numériques ont été bien utiles pour faire ce fac-similé, le plus grand jamais réalisé au monde jusque là. Les dessins ont évidemment été reconstitués en utilisant les mêmes méthodes que les hommes préhistoriques il y a 36000 ans, c’est-à-dire principalement le charbon pour le noir et l’utilisation des doigts pour le tracé.

DÉCOUVERTES D’AUTRES GROTTES ORNÉES PLUS VIEILLES QUE LA GROTTE CHAUVET DEPUIS 1994

Depuis 1994, on a trouvé de plus vieilles peintures rupestres que celle de la grotte Chauvet en France.

En Indonésie, des paléontologues australiens et indonésiens ont découvert des peintures pariétales vieilles de 40 000 ans sur l‘île de Sulawesi au sud de Bornéo. La grotte était connue depuis les années 1950 mais une nouvelle méthode plus moderne de datation uranium-thorium montre qu’en 2015, c’est la grotte ornée la plus vieille au monde découverte jusqu’à présent avec celle du Castillo en Espagne qui conserve elle aussi des trésors sur ses murs datant de -40800 ans.

Passionnant !