Hôtel Palace LE BRISTOL***** Quartier Champs-Elysées PARIS

112, rue du Faubourg Saint Honoré – 75008 Paris
Style Art Déco – XVIIIe
Propriétaire : Groupe Oetker Collection (en 2018)

                                LE RENDEZ-VOUS DES COUTURIERS ET                                   DES PASSIONNÉS DE MODE

UN PALACE******  ET UN RESTAURANT***

Le BRISTOL, ouvert depuis 1925 par Hippolyte Jammet,  est un hôtel palace de luxe cinq étoiles situé dans le 8e arrondissement de Paris, tout près des Champs Elysées et du Palais de l’Elysée (là où travaille et réside le président de la République française). En plein coeur du quartier de  la mode et des galeries d’art.

⇒ Site internet  LE BRISTOL

SE REPOSER

Le palace compte 188 chambres,  92 Suites et 6 salons qui ont été entièrement rénovés dans un pur style XVIIIe (18e siècle). Les chambres ont une surface de 40 à 50 m², les Suites de 55 m² jusqu’à 320 m² pour la Suite Impériale qui fait partie des 9 Suites Signatures (ou d’exception).

Le prix des chambres : de 1050 euros la nuit jusqu’à 18000 euros pour la Suite Impériale.

Les Suites Signatures disposent de leur propre cuisine où les chefs cuisiniers peuvent venir y préparer un dîner ainsi que d’un jacuzzi pour les Suites Terrasse.

Deux résidents permanents règnent sur  l’hôtel ! En 2010, Fa Raon un chat birman a fait son entrée au Palace Bristol. Mais voyant qu’il s’ennuyait, en 2014, on lui a offert une compagne de même race du nom de Kléopatre.
Le luxe, ils connaissent !

SE RESTAURER ET SE DÉTENDRE

630 employés travaillent dans ce palace. En plus de multiples services offerts à la clientèle comme le « Spa Le Bristol by La Prairie » sur 3 niveaux avec 8 cabines de soins, une piscine sur le toit au 6e étage avec vue sur le Sacré-Coeur, des séances de fitness personnalisées avec coach en intérieur ou à l’extérieur à Paris dans les endroits les plus mythiques,  on peut se détendre ou se restaurer:

♦au restaurant Epicure*** (3 étoiles au Guide Michelin), chef cuisinier Eric Fréchon,

♦ à la Brasserie 114 Faubourg * (1 étoile au Guide Michelin),  Eric Fréchon supervise également cette brasserie,

♦ au Café Antonia, salon de thé mais on peut y déjeuner et dîner aussi (cuisine Eric Fréchon),

♦ au Jardin Français, en extérieur pour salon de thé, déjeuner ou dîner,

♦ au Bar du Bristol  inauguré en 2012.

https://youtu.be/B5Yx0juzFkE

Son histoire

1758 – Ce n’est pas encore un hôtel pour accueillir les voyageurs. C’est ce qu’on appelle un hôtel particulier c’est-à-dire une somptueuse demeure  privée.  Il a été construit sur des terrains maraîchers. A la mort de Louis XIV, le Roi Soleil, en 1715,  la Cour du roi installée à Versailles revient sur Paris petit à petit. Le Faubourg Saint-Honoré va se doter progressivement de bâtiments luxueux comme celui-ci.

1829 – Le bâtiment devient la propriété du Comte de Castellane qui y donnent des fêtes fastueuses. Il y a même un théâtre privé qui maintenant sert de « restaurant d’hiver » du mois d’octobre à avril.

1925 – Ce n’est qu’en 1925 que la demeure devient un hôtel grâce à Hippolyte Jammet qui le baptise LE BRISTOL en hommage au Comte de Bristol (Monseigneur Frederick Hervey) qui était un grand voyageur d’origine britannique exigeant et aimant le luxe. C’est un hôtel de luxe qui reçoit, dans cette période des années folles et du charleston, des célébrités comme Joséphine Baker, Sydney Bechet, Rochas, Balenciaga, Coco Chanel, Schiaparelli, Picasso, Mondrian, Dali…

1940-45 –  LE BRISTOL a échappé, grâce à Hippolyte Jammet, à la réquisition du bâtiment par les nazis allemands. Il devient le lieu de résidence de l’ambassade américaine et de ses ressortissants américains.

1954 – Pierre Cardin, le grand couturier, s’installe à côté au 118 rue du Faubourg Saint Honoré. La maison Hermès était déjà installée dans le quartier depuis les années 1920. Le quartier du Faubourg Saint- Honoré continue à gagner un certain prestige grâce à ces marques de luxe (Lanvin). L’hôtel reçoit des personnalités telles que Rita Hayworth, Konrad Adenauer, Charlie Chaplin, Picasso, Mondrian…. Dans les années 60, il devient le lieu préféré des photographes de mode.

1963 – Le Bristol arrive au premier rang des hôtels parisiens dans Fielding’s Travel guide to Europe – très bonne publicité sur le plan international !

« Le thé à la mode » du Bristol

1974 – Le restaurant du Bristol crée « les mercredis du Bristol » en 1974. C’est Pierre Jammet, le fils d’Hippolyte Jammet qui en invente le concept. Il s’agit tous les mercredis de proposer un menu unique et original et c’est un succès.

1975 – Joséphine Baker fête à l’hôtel ses 50 ans de carrière.

1978 – Rudolf Oetker devient acquéreur de l’hôtel qu’il va faire agrandir. 60 chambres et suites supplémentaires vont être créées et le fameux jardin à la française de 1200 m² va voir le jour -le plus grand jardin des palaces parisiens-. La piscine au 6ème étage du bâtiment aussi fait son apparition avec une vue sur les toits de Paris et le Sacré Coeur.

 2004 – Le Bristol revoit son image. Il choisit sa couleur verte pour le représenter, crée des produits dérivés, et des évènements comme le « Thé à la mode »(« Les samedis de la mode »). Le concept est simple, un thé + des gâteaux + un défilé de mode entre les tables tous les samedi après-midi de 15h30 à 17h.

2007 – Achat de l’immeuble mitoyen au 114 rue du Faubourg Saint Honoré. Désormais l’hôtel fait l’angle de l’avenue Matignon et de la rue du Faubourg Saint-Honoré.

2009 – Le palace s’agrandit et crée 21 chambres, 5 suites et un nouveau restaurant le « 114  Faubourg ».

2011 – Deux nouvelles Suites Signatures sont créées,  la Suite Lune de Miel au 8ème et dernier étage et la Suite Impériale. On ajoute aussi unSpa Le Bristol by La Prairie

2013 – la Brasserie gastronomique du Bristol Paris reçoit sa première étoile au Guide Michelin.

2014 – C’est la fin de la rénovation la plus discrète possible  après 6 années de travaux importants au sein de l’hôtel.

Les habitués du palace de nos jours : Lady Gaga, David Beckham, Leonardo Di Caprio, Woody Allen, Julia Roberts…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.