Les madeleines

Pour information, les meilleures madeleines que l’on puisse trouver dans le commerce en France, ce sont les célèbres madeleines de Commercy en Lorraine qui sont excellentes. L’histoire raconte que le Stanislas Leczinski, roi de Pologne et beau-père de Louis XV (1), eut l’occasion de les découvrir et de les apprécier en 1755. Cette patisserie réalisée par une paysanne nommée Madeleine fut ainsi baptisée par le roi Stanislas qui en lança la mode à Versailles puis à Paris, par sa fille Marie, épouse du roi Louis XV.

Pleurer ⇒ Lire l’explication de l’expression française :
“Pleurer comme une Madeleine”
(rien à voir avec la pâtisserie !)
Et  qui   ne  connaît   pas   “la  madeleine   de   Proust”.  Cette fameuse madeleine dont parle l’écrivain Marcel Proust dans son  livre  “Du   côté  de  chez  Swann”   1908   – extrait ici ! – . Rien  qu’en  savourant  une  délicieuse  madeleine, il  revit un délicieux    moment    de    son   enfance.    C’est   devenu   une expression à présent.  L’expression  “la madeleine  de Proust” veut   dire   “c’est   la   petite   chose   insignifiante   mais   très agréable     qui     le  /  la     renvoie    à    un   souvenir   chargé émotionnellement”.

Faire des madeleines, c’est facile et c’est bon avec le thé ou le café !

Site d’Hervé Cuisine

Texte de la vidéo ↓

Bonjour, je voudrais aujourd’hui vous proposer une recette de madeleine. Une recette traditionnelle qui m’a été donnée. Pour réaliser cette recette il va vous falloir :
2 œufs
le zeste d’un citron (recette traditionnelle)– vous voyez, je l’ai déjà zesté, je l’ai mis au fond du moule- (ou zeste d’un autre agrume – orange par exemple- ou bien du thé vert Matcha japonais en poudre ou bien les graines d’une gousse de vanille)
½ sachet de levure chimique
1 cuillère de sel (petite cuillère)
100 g de farine
100 g de sucre
100 g de beurre
Comme ça c’est facile !
Un moule à madeleines bien évidemment

Alors on commence tout de suite cette recette. Il faut savoir que cette pâte à madeleines se prépare un petit peu à l’avance et c’est bien de la laisser une heure dans un endroit frais pour lever un petit peu avant de faire cuire les madeleines.

Vous avez extrait le zeste de votre citron. Voilà, il est au fond. Vous mettez dessus les œufs, le sucre, le sel. Ce qu’on va faire c’est qu’on va battre énergiquement cette préparation jusqu’à ce qu’on ait un ensemble un petit peu mousseux. Pendant ce temps, vous pouvez faire fondre le beurre au micro-ondes par exemple, 20 secondes.

Vous avez battu énergiquement, sinon vous pouvez utiliser un petit mixer à main. Vous voyez, on a un mélange bien crémeux. Alors on va utiliser un chinois, un tamis pour passer 100 gr de farine, et, donc…il faut à peu près 7 grammes de levure chimique. Ça fait une bonne cuillère à café et demie quoi ! Un peu moins qu’un demi-sachet en fait. On l’incorpore. Ça, c’est bien de le faire avec une spatule. Il faut savoir que la madeleine…la pâte à madeleine, vous pouvez la parfumer avec différentes choses. Donc là, j’ai utilisé des zestes de citron, vous pouvez utiliser les zestes d’un autre agrume –des zestes d’orange par exemple- mais aussi faire des choses un peu plus spéciales par exemple en utilisant du thé Matcha, le thé vert japonais en poudre qui donnera une couleur verte aux madeleines et un petit goût de thé. Ce sera très bon pour le thé l’après-midi. Là ce sont les madeleines traditionnelles au citron. Vous pouvez également la parfumer avec de la vanille en mettant les graines d’une gousse de vanille dedans.

Moule à madeleines

On incorpore bien tout ça. J’incorpore le reste de farine et de levure. Ensuite on va verser le beurre…on incorpore bien le restant de farine. Dessus je vais mettre mon beurre qui est fondu. Vous voyez, c’est une très très belle pâte. 100 grammes de beurre, c’est ce qui fera toutes vos madeleines. Vous mélangez délicatement, progressivement. Ce n’est pas très compliqué à réaliser contrairement à ce qu’on peut penser. Donc cette pâte, vous la mélangez encore une petite minute et ensuite vous la laissez reposer . Alors, idéalement, entre 1 heure et 2 heures dans un coin.

Ensuite on va faire cuire ça à four chaud, à 200° pendant une petite dizaine de minutes. Ça cuit très rapidement, il faut faire attention. Vous allez voir, c’est assez marrant puisqu’il y a une bosse qui se forme au milieu. Les madeleines se soulèvent vraiment et ont cette forme caractéristique. Donc, si vous avez un plat à madeleines en métal, il faudra bien le beurrer et le fariner. Si vous avez un plat à madeleines en silicone comme moi ici –vous en trouvez en vente partout maintenant- il suffit uniquement de le graisser la première fois que vous l’utilisez. Après c’est bon…(= c’est ok plus besoin de le graisser). Ok, donc la pâte est réalisée. On va mettre ça dans un coin et moi je vous retrouve tout à l’heure pour la cuisson des madeleines.

Revenons à nos madeleines. Voici après deux heures notre pâte à madeleines. Vous voyez, elle s’est bien épaissie. On la bat un tout petit peu, voilà, histoire de lui redonner une forme plus onctueuse. Ok, on va maintenant disposer dans notre plat à madeleines un cuillère de pâte au fond de chaque moule. Pendant ce temps, vous avez fait préchauffer votre four à 200°. On va faire cuire nos madeleines pendant 10 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles soient bien gonflées et qu’elles aient pris une belle couleur dorée. Nous enfournons nos madeleines à 200° degrés pendant une dizaine de minutes. Et donc moi je vous retrouve tout de suite pour le résultat.

Nos madeleines n’ont plus que quelques minutes à cuire. Vous voyez, elles ont pris une forme toute gonflée. Elles ont l’air magnifique. On va les laisser un petit peu dorer et puis ensuite, on les dégustera. Nos madeleines sont cuites, notre première fournée. Je les récupère. Vous voyez elles sont dorées…parfaites ! Elles ont l’air superbe. Théoriquement, elles doivent se démouler en un clin d’œil (= très rapidement et facilement). C’est le cas ! Je vais pouvoir les disposer sur une petite grille, le temps qu’elles refroidissent un petit peu. Donc, idéalement, les madeleines, vous les faites refroidir une heure ou deux à l’air libre. Ensuite, elles peuvent se conserver dans une boîte hermétique. Et donc là, je vais pouvoir commencer ma deuxième fournée de madeleines. Eh bien voilà, le résultat ! Ce n’est pas si compliqué à faire. Moi, je vous propose de vous lancer.

(1) Louix XV = Louis 15 Pour apprendre à lire les chiffres romains c’est ici !

***********Cet article vous a plu ?**********

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *