jambes expressions en rapport avec le corps humain

Expressions avec le mot « jambe »

Quelques mots familiers pour désigner les jambes : les guiboles, les cannes, les gambettes, les échasses (grandes échasses), les quilles, les poteaux (péjoratif).

PRENDRE SES JAMBES À SON COU
(un peu vulgaire : assholes and elbows – they were running so fast all I could see was assholes and elbows)
Courir très vite – s’enfuir très rapidement

Il a aperçu un serpent derrière lui….et alors, il a pris ses jambes à son cou et s’est réfugié dans une grotte.

À TOUTES JAMBES Très rapidement, le plus vite possible – Quand il a vu le train arriver le long du quai, il a eu peur, il est parti à toutes jambes dans la gare.

FAIRE DES RONDS DE JAMBE Être poli à l’excès, trop attentif. Cette expression concerne les gens qui souhaitent séduire ou plaire à tout prix à leur interlocuteur en faisant des compliments d’une manière excessive ou par un comportement qui peut ressembler à des mouvements de danse, des courbettes limite serviles. – Méfie-toi de lui, il fait des ronds de jambe mais il ne faut pas avoir confiance en lui !

PAR DESSUS LA JAMBE
Faire quelque chose avec désinvolture, sans s’appliquer.
– regarde moi ça ! il a posé le carrelage de travers… ce n’est pas possible ! il a fait ça par d’sus la jambe !

TENIR LA JAMBE À QUELQU’UN
Elle m’a tenu la jambe pendant près d’une heure à me raconter ses histoires !

ÇA ME FAIT UNE BELLE JAMBE ! = Ça ne sert à rien, aucun intéret – Même si tu ne les apprécies pas, tous te soutiennent moralement pour ton opération. – Ça me fait une belle jambe ! (= je n’en ai rien à faire de leur soutien)

UN CAUTÈRE SUR UNE JAMBE DE BOIS = un remède, une mesure, une action complètemet inefficace, inutile. – Cette subvention du gouvernement ne servira à rien, c’est un cautère sur une jambe de bois. Il faut une mesure plus importante que celle-ci.

AVOIR DE BONNES JAMBES = marcher d’un bon pas sans peiner – Il a 79 ans mais il a encore de bonnes jambes, j’ai même du mal à le suivre !

AVOIR DES FOURMIS DANS LES JAMBES = ressentir des fourmillements, des picotements dans les jambes après s’être assis par terre par exemple. On peut utiliser cette expression quand on a envie de bouger, de passer à l’action. – Attends-moi, je n’arrive plus à me relever, j’ai des fourmis dans les jambes !

AVOIR LES JAMBES EN COTON = signe d’un état de fatigue – Je ne sais pas ce que je couve. J’ai les jambes en coton.

FAIRE UN CROC-EN-JAMBE À QUELQU’UN (le « c » final se prononce « k » un « crokenjambe ») = C’est allonger sa jambe pour faire tomber quelqu’un. Au figuré, ce peut être aussi une maneouvre, une attitude déloyale pour nuire à quelqu’un. – Il est malade celui-là ! Tu as vu ? Quand on est passé près du banc il m’a fait un croc-en-jambe !

ÊTRE DANS LES JAMBES DE QUELQU’UN = gêner quelqu’un dans ses déplacements en étant devant ou autour. – Théo, tu ne vois pas que tu me gênes là ? Tu es toujours dans mes jambes, va-donc jouer dehors, il fait beau !

LA QUEUE ENTRE LES JAMBES = honteux confus après avoir fait une erreur, une bêtise et avoir subi un échec. C’est une expression qui s’applique aux chiens lorsqu’ils ont fait une bêtise et qu’ils ont la queue basse. Par extension, cette expression s’applique aux hommes évidemment et pas aux femmes… – Il est parti la queue entre les jambes. Il n’avait pas prévu cet échec !

UNE PARTIE DE JAMBES EN L’AIR = une relation sexuelle – Les parties de jambes en l’air, ça il connaît !

SE METTRE EN JAMBES = s’échauffer, s’entraîner – Je veux bien essayer de faire la course avec toi mais avant il faut que je me mette en jambes, je n’ai pas le même âge que toi !

TRAÎNER LA JAMBE = marcher difficilement – On demande à ton père s’il veut venir faire cette petite randonnée en montagne ? – Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il traîne trop la jambe, il ne pourrait pas aller jusqu’au bout.

> Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

2 réflexions sur « Expressions avec le mot « jambe » »

  1. que veut dire : courtes mémoires a bonnes jambes
    le mensonge n’a qu’une jambe la vérité en a 2

  2. En vendée il y avait aussi l’expression :
    « j’ai les jambes qui me rentre dans le ventre  »
    ce que ma mère et ma grand-mère disaient souvent lorsqu’elle était fatiguées le soir. (signe que les jambes ne pouvaient plus les porter)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.