Archives par mot-clé : chiffres

Quiz : expressions avec des nombres

Voir mon article « expressions avec des nombres » ICI

0 votes, 0 avg
73

Langue française

Expressions avec les nombres

QUIZ

Choisissez la bonne expression.

1 / 12

Justin attend le résultat de son examen. Il fait les ... dans le couloir.

2 / 12

Ils formaient un couple idéal mais depuis que Marc a passé la cinquantaine, il trompe sa femme sans arrêt. Ce doit être le ... qui le perturbe !

3 / 12

Tu te compliques la vie là ! C'est beaucoup plus simple que le calcul que tu viens de faire. Il ne faut pas ...

4 / 12

Martin est très pressé. Il monte les marches ...

5 / 12

Il l'a empoisonnée ! Il lui a fait prendre ...

6 / 12

Tu l'as vexé ! La prochaine fois tourne ... ta langue dans ta bouche avant de parler !

7 / 12

Il a fait les ... quand il était jeune. Heureusement, il s'est assagi depuis.

8 / 12

Elle est amoureuse en ce moment. Elle est au ...

9 / 12

On a beau travailler tous les deux, ma femme et moi, on a du mal à ... en fin de mois.

10 / 12

Quand il a vu le petit enfant qui se noyait dans l'eau, il n'a pas hésité. Il a ... et il a sauté dans le fleuve.

11 / 12

Ça fait déjà une demi-heure que je t'attends ! Je ne vais pas poireauter dehors pendant ...

12 / 12

Oh ! Tu es bien habillé aujourd'hui ! Tu t'es mis sur ton ...

Votre note est de

The average score is 76%

0%

Est-ce que ce quiz vous a été utile ?

>>> Retour à la liste des QUIZ

.
.
.
.

Expressions avec les nombres 5 cinq-6six-7 sept-9neuf-10dix-11onze

 5

 CINQ – CINQUIÈME

Le mouton à cinq pattes

Normalement, un mouton à cinq pattes n’existe pas ou très exceptionnellement. On on utilise cette expression on fait référence à une personne, une chose très rare à trouver.

– Tu cherches une personne qui puisse te remplacer quand tu t’en vas, qui ne compte pas ses heures, qui soit disponible le week-end aussi ! Mais c’est le mouton à cinq pattes que tu cherches !

 Les cinq sens Les cinq sens sont :

 

. l’ouïe

. la vue

. l’odorat

. le goût

. le toucher

Être unis comme les cinq doigts de la main

 

Être comme les cinq doigts de la main

 L’expression « comme les deux doigts de la main » existe aussi et est plus utilisée.

 

= être très proches les uns des autres

 Recevoir quelqu’un 5 sur 5

Cette expression a une origine militaire. 5 sur 5 signifiant que la communication radio est parfaite.

– Allo ? Je vous reçois 5 sur 5, parlez !

Par extension, cette expression s’utilise parfois pour exprimer qu’on a bien compris le message d’une personne qui peut être au téléphone ou en face de soi.

– Je ne veux pas que tu reviennes à la maison avec ce bon à rien ! Tu as bien compris ?

– Oui, j’ai bien reçu le message 5 sur 5.

La cinquième roue de la charrette (ou « du carrosse »)

 

 

La personne ou la chose inutile, dont on pourrait se passer, qui ne sert pas à grand chose ou même qui ne sert à rien.

– J’en ai marre de cette famille ! Je suis toujours traité comme la cinquième roue de la charrette !

Le mot de cinq lettres (= le mot de Cambronne / = merde !)

 

 

 Pour éviter de dire le gros mot « merde ! », il existe deux périphrases « le mot de Cambronne » ou bien « le mot de cinq lettres ».Quand une personne s’apprête à passer un examen comme le baccalauréat par exemple. Pour l’encourager (oui c’est bizarre 🙂 ) :– J’espère que tes épreuves du bac vont bien se passer, je te dis merde !

……………… je te dis le mot de cinq lettres !

……………… je te dis le mot de Cambronne !

6

SIX – SIXIÈME

 Six pieds sous terreMort et enterré– Bientôt je serai six pieds sous terre et tu seras tranquille !

 

Expression qui vient du XVIe siècle. À cette époque, pour éviter que les personnes enterrées soient « dérangées » pendant leur long « sommeil » par des chiens errants, les autorités avaient décidé d’enterrer les morts à 1,80 m de profondeur soit 6 pieds.

Avoir un sixième sens

Être capable de sentir, deviner quelque chose. C’est de l’intuition, de la prémonition. « Sixième » en complément des cinq autres sens qui sont : l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût et le toucher.  On utilise cette expression avec un peu d’humour bien souvent.

– Comment as-tu deviné qu’elle viendrait me voir ? Tu as un sixième sens toi !

7

SEPT – SEPTIÈME

 Être au septième ciel Être aux anges, en plein bonheur, dans la plénitude. Être au paradis.

 

– Les amoureux sont toujours au septième ciel. 🙂

 Les bottes de sept lieues Allusion au conte de Perrault « Le Petit Poucet » qui chausse les bottes magiques de l’ogre et qui lui permettent en une seule enjambée de parcourir sept lieues (une lieue = ancienne mesure correspondant à environ 3/4 kilomètres)
Tourner sept fois sa langue dans sa boucheExpression qui signifie qu’il vaut mieux réfléchir avant de parler.

 

– Tu devrais tourner sept fois ta langue dans ta bouche avant de dire n’importe quoi !

 Le septième artIl est admis à présent que le cinéma est le septième art.« Hommage aux maîtres du septième  art »

9

NEUF

Faire du neuf avec du vieux

 

L’art de faire du  neuf avec du vieux

 « Je fais ce que je peux pour réparer, mais on ne peut pas faire du neuf avec du vieux » = avec toute la bonne volonté du monde, on ne peut pas remettre à neuf ce qui est trop ancien.

« Ils ont changé le nom de leur parti politique mais c’est tout ce qui a changé. Ils ont fait du neuf avec du vieux ». = l’image du parti a changé, ce qui est nouveau, mais le fond, les idées politiques restent les mêmes.

 Quoi de neuf ? Expression familière qu’on utilise avec des gens qu’on connaît bien. « Bonjour ! Ça va ? Quoi de neuf ? = Quelles sont les nouvelles récentes ? (cela suppose que vous avez des contacts assez fréquents avec la personne à laquelle vous parlez)
Refaire une pièce/un appartement à neuf

 

Refaire quelque chose à neuf

 Rénover complètement.

10

DIX

Une de perdue, dix de retrouvéesPetite phrase qui est censée remonter le moral à un amant déçu.
Avoir les pieds à 10h10Avoir les pieds en éventail.
Ne rien savoir faire de ses dix doigtsNe rien faire de ses dix doigtsÊtre fainéant.
Répéter dix fois la même chose 

11

ONZE

Boire le bouillon d’onze heures / Prendre le bouillon d’onze heures / Donner le bouillon d’onze heures

 

Pour comprendre cette expression, il faut remonter au Moyen Âge. « Donner le bouillon » signifiait « empoisonner ». On apportait un bouillon chaud ou bien une tisane à une personne juste avant son sommeil, celle-ci ne se doutant pas qu’elle allait mourir dans les heures suivantes.

Le onze tricoloreL’équipe de France de football

> Retour à la page « Expressions avec les nombres »

Expressions avec 3 – Trois – Troisième

<— Essayez de faire le quiz !
 

 TROISIÈME

 Le troisième âgeQuand on fait partie du troisième âge c’est qu’on n’est plus tout jeune ! On peut considérer qu’en France, au-delà de 75 ans, on entre dans le troisième âge.
Rencontre du troisième typePour ceux qui croient aux OVNI (objets volants non identifiés),  une rencontre du troisième type c’est la confrontation directe à moins de 150 mètres avec un objet (OVNI ou UFO en anglais) ou bien avec des extraterrestres. Bons films américains de science-fiction de Steven Spielberg :  « Rencontre du troisième type » en 1978 et « E.T » en 1982.
Le troisième millénaireNous y sommes depuis le début de l’année 2000 !

3

 TROIS

Jamais deux sans troisC’est déjà arrivé deux fois alors cela peut se produire une troisième fois.
– Ce matin, j’ai cassé un miroir et un verre en cristal. Et ce soir, je casse une vitre !
– Jamais deux sans trois !
Il y avait trois pelés et un tondu Il n’y avait presque personne et le peu qu’il y avait étaient des personnes sans intérêt.– Si j’avais su, je ne serais pas allée à l’inauguration. Il y avait trois pelés et un tondu.
En deux temps trois mouvementsTrès rapidement– Il ne s’est pas réveillé à l’heure ce matin. En deux temps trois mouvements, il s’est habillé et à couru pour attraper le bus.
Être haut comme trois pommesÊtre petit.– Il est haut comme trois pommes mais il a déjà un bon caractère !
Ne pas casser trois pattes à un canard / Il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canardExpression équivalente : « Ça ne casse rien » dans le sens de « ça n’a rien d’extraordinaire, de remarquable. C’est banal, peu intéressant ».– Tu es allée voir l’exposition ?
– Oui, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard !
 Pour trois fois rien / C’est trois fois rienCe n’est vraiment rien, c’est n’est pas grand chose, c’est peu coûteux, cela ne demande pas beaucoup d’effort.– Dans ce pays, tu manges pour trois fois rien. (ça ne coûte pas cher)
Faire un ménage à troisC’est-à-dire le mari + la femme + l’amant ou la maîtresse
Faire les 3×8 / Faire les trois-huitC’est une organisation du travail dans les entreprises en continue 24heures sur 24 (3 fois 8 heures = 24 heures).
Je compte jusqu’à trois. Si tu n’as pas rangé ton bazar, je te promets une belle punition ! Un… deux… Menace faite aux enfants quand ils ont du mal à obéir.
Un costume trois pièces / Un costume 3 piècesC’est un costume composé d’un pantalon, d’une veste et d’un veston qui se met sur la chemise.

> Retour à la page « Expressions avec les nombres »

Les chiffres romains

Romain

Ce sont les Romains qui utilisaient autrefois ce qu’on appelle les « chiffres romains » dans l’Antiquité. Ils n’utilisaient alors que 7 lettres soit :

le I pour 1 / le V pour 5 / le X pour 10 /

le L pour 50 / le C pour 10 / le D pour 500 /

le M pour 1000

Il n’existait pas de caractères représentant le 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9 et le 0.

En France, jusqu’au Xe siècle (10e), les gens ne connaissaient que les chiffres romains pour compter. Ils utilisaient une table de compte (une abaque) pour les calculs plus compliqués. Puis, les Arabes nous ont fait connaître les chiffres dits « arabes » – 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 – et lentement mais sûrement les Français se sont habitués à ce système beaucoup plus pratique et surtout utile puisqu’ils pouvaient calculer par écrit. (Voir mon autre article sur les chiffres arabes)

Nous utilisons encore les chiffres romains mais seulement dans quelques cas comme par exemple :

– les chapitres des livres – Chapitre III

– les siècles – le XIXe siècle (19ème) ou le XXIe siècle (21ème)

– les dynasties – XIXe dynastie égyptienne

– les actes d’une pièce de théâtre – ACTE III, scène 2

– le nom des rois – Henri IV (4) – Louis XIV (14) – Charles IX (9)

– les régimes politiques, en France nous en sommes à la Ve République

– les millénaires – IIIe millénaire

– les cadrans des horloges et des montres

– la date de construction d’une maison ancienne.

– le rugby par exemple – on parle de rugby à XV ou à XIII

Peu de gens sont capables de lire de grands chiffres romains sans se tromper ou bien mettre un certain temps avant de déchiffrer l’inscription sur une vieille tombe par exemple.

Néanmoins, il faut quand même que je vous explique les règles qui régissent l’écriture des chiffres romains.

• Au maximum 3 chiffres identiques peuvent se succéder

• Les chiffres s’écrivent de gauche à droite du plus grand au plus petit.

• Mais, en plaçant un chiffre inférieur à gauche d’un chiffre de plus haute valeur, il faut retrancher le premier du second.

https://youtu.be/FBDeVvD76bI

Pour former les nombres, les Romains utilisaient l’addition et la soustraction :
Ainsi 5 = V

et 4 = IV (le I placé avant le V se soustrait – la lettre I étant inférieure à V)
et 6 = VI (le I placé après le V s’additionne)
et 9 = IX (le I placé avant le X se soustrait – la lettre I étant inférieur à X)
Ainsi 10 = X
et 11 = XI (le I placé après le X s’additionne)

Je vous rappelle la valeur des lettres romaines

I = 1 // V = 5 // X = 10 // L = 50 // C = 100 // D = 500 //
M = 1000

1 = I11 = XI
(+10 +1)
21 = XXI
(+10 +10 + 1)
2 = II
(+1 + 1)
12 = XII
(+10 +1 +1)
22 = XXII
(+10 +10 + 1 +1)
3 = III
(+1 + 1 + 1)
13 = XIII
(+10 +1 +1 +1)
23 = XXIII
(+10 +10 +1 +1 +1)
4 = IV
(- 1 + 5)
14 = XIV
(+10)(-1 +5)
24 = XXIV
(+10 +10)(-1 +5)
5 = V15 = XV
(+10 +5)
25 = XXV
(+10 +10 + 5)
6 = VI
(+5+1)
16 = XVI
(+10) (+5 +1)
26 = XXVI
(+10 +10 +5 +1)
7 = VII
(+5 +1 +1)
17 = XVII
(+10) (+5 +1 +1)
27 = XXVII
(+10 +10 +5 +1 +1)
8 = VIII
(+5 +1 +1 +1)
18 = XVIII
(+10) (+5 +1 +1 +1)
28 = XXVIII
(+10 +10 +5 +1 +1 +1)
9 = IX
(-1 +10)
19 = XIX
(+10) (-1 +10)
29 = XXIX
(+10 +10)(-1 +9)
10 = X20 = XX
(+10 +10)
30 = XXX
(+10 +10 +10)

Amusez-vous à écrire en chiffres romains et vérifier ici !

Ensuite, au delà de 30 on continue sur le même principe par exemple

34 = XXXIV (+10 +10 +10)(-1 +5) // 35 = XXXV (+10+10+10+5) // 39 = XXXIX (10+10+10)(-1 +10)

10 = X100 = C1000 = M
20 = XX (+10 +10)200 = CC (+100 +100)2000 = MM
30 = XXX (+10 +10 +10)300 = CCC (+100 +100 +100)3000 = MMM
40 = XL (-10 +50)400 = CD (-100 +500)4000 = MMMM
50 = L500 = DAu delà de 4999
60 = LX (+50 +10)600 = DC (+500 +100)c’est compliqué
70 = LXX (+50 +10 +10)700 = DCC (+500 +100 +100) 
80 = LXXX (+50 +10 +10)800 = DCCC (+500 +100 +100 +100) 
90 = XC (-10 +100)900 = CM (-100 +1000) 

MMMMDCCCLXXXVIII = 4888 !!!

>> Retour à la page « Difficultés de la langue française »

Les chiffres arabes

Arabe0 – 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9

Audio 1 – Les chiffres arabes

Jusque vers l’an 1000, ce sont les chiffres romains qui sont utilisés en France. (Voir mon article sur les chiffres romains) Ils sont progressivement remplacés par ce qu’on nomme les chiffres « arabes » puisque ces chiffres de 0 à 9 permettent un nouveau système de calcul décimal (à dix chiffres) et positionnel (la position d’un chiffre donne son ordre de grandeur, dizaine, centaine, million).

Ce nouveau système de calcul est beaucoup plus performant pour le commerce florissant. Il facilite les opérations simples sur les grands nombres, les opérations complexes et SURTOUT il permet d’effectuer des opérations PAR ÉCRIT ce que ne permettent pas les chiffres romains qui nécessitent des jetons et une table de compte (une abaque) pour effectuer des opérations.

COMMENT CALCULAIT-ON AU MOYEN-ÂGE ?

Si vous vous posez la question, je vous renvoie à ces explications détaillées très intéressantes !

ORIGINE DES CHIFFRES ARABES : L’INDE

En fait, il semblerait que l’origine réelle de ces chiffres provienne d’Inde. Plus exactement, on doit les bases de notre système de calcul actuel à un indien mathématicien du VIIe siècle (1) nommé Brahmagupta (598-660?)

Au VIIe siècle (1), l’évêque et savant Sévère Sebokt note dans un de ses ouvrages : « Je ne parlerai pas de la science des Hindous, un peuple qui n’est pas le même que les Syriens, ni de leurs découvertes subtiles en astronomie, découvertes qui sont plus ingénieuses que celles des Grecs et des Babyloniens, ni de leurs méthodes de calcul de grande valeur et de leurs calculs qui dépassent la description. Je désire seulement dire que leurs calculs sont faits au moyen de neuf signes.»

L’évêque Sévère Sebokt est reconnu par les historiens comme ayant joué un rôle important dans la transmission de concepts indiens en Syrie et dans le monde islamique.

Tout savoir sur le zéro 0 ici !

Audio 2 – Les chiffres arabes

LES ARABES INTRODUISENT CES NOUVEAUX CHIFFRES EN EUROPE MOYENÂGEUSE

Les Arabes qui utilisaient ces chiffres depuis le IXe siècle (2), grâce au mathémacien Al-Khwarizmi, ont introduit ce nouveau système de calcul en Andalousie (Espagne) qui était alors sous dominance mulsumane, puis en Italie où ils avaient beaucoup d’échanges commerciaux et petit à petit le système a été adopté par toute l’Europe médiévale.

Une petite chose amusante : Les Français parlent de chiffres arabes puisque c’est grâce aux Arabes que nous avons lentement changé nos méthodes de calculs à partir du Xe siècle (3). Et les Arabes les nomment « chiffres hindous » puisque c’est grâce aux Hindous qu’ils ont évolué dans leur méthode de calculs aussi mais à partir du IXe siècle, avant les Européens.

Au XIIe siècle (4), grâce à Léonard de Pise les Italiens se sont particulièrement passionnés pour cette nouvelle méthode, au point d’envoyer leurs fils dans des écoles de calculs. Jusqu’au XVIe siècle (5), ils sont considérés en Europe comme très compétents dans ce domaine.

Beaucoup de commerçants ont utilisés ces chiffres rapidement mais il a fallu 500 ans pour que les peuples occidentaux changent leurs méthodes et que le tracé définitif des chiffres soit adopté au XVème siècle. Difficile de changer les habitudes !

(1) VIIe siècle = 7e siècle
(2) IXe siècle = 9e siècle
(3) Xe siècle = 10e siècle
(4) XIIe siècle = 12e siècle
(5) XVIe siècle = 16e siècle

>> Retour à la page « Difficultés de la langue française »