Archives de catégorie : LES DIFFICULTÉS DE LA LANGUE FRANÇAISE

LES EXPRESSIONS SE RAPPORTANT AUX FRUITS

Ci-dessous des expressions françaises courantes avec des noms de fruits.

Amande - expressions se rapportant aux fruits Une amande
. Avoir les yeux en amande = avoir les yeux étirés comme des amandes
Banane expressions fruits Une banane
. Avoir la banane = c’est être heureux, content avec un sourire en forme de banane
. Une république bananière = dont le gouvernement est corrompu
Cacahuetes - expressions se rapportant aux fruits Une cacahuète
. Valoir son pesant de cacahuètes = ne valoir pas grand chose, sans intérêt. Cette expression ironique est le pendant d’une autre expression bien connue « valoir son pesant d’or » qui était utilisée autrefois lorsqu’on comparait une chose (ou une personne) à son poids en or. Mais les cacahuètes, elle, ne pèsent pas lourd et ne coûtent pas cher.
Pris sur le site LePoint.fr « Bien entendu, l’exécution n’a pas été filmée, mais l’annonce de celle-ci par Roger Gicquel, le journaliste vedette de TF1, vaut son pesant de cacahuètes. Celui-ci est célèbre pour « sa bonne humeur » à faire pendre un croque-mort. Alors, imaginez… Non, non, regardez plutôt son annonce de la mort de Ranucci. Une grande leçon de journalisme mortifère ».
CeriseUne cerise

. C’est la cerise sur le gâteau ! = La cerise c’est le dernier élément qu’on apporte sur un gâteau (ça dépend du gâteau…)Peut-être employé positivement ou ironiquement….je m’explique
Exemple :


Ironiquement
Je suis rentré dans la vitrine d’un magasin cet après-midi avec la voiture, les voisins sont venus m’insulter parce que je ne savais pas conduire, les gendarmes sont arrivés, et enfin, la cerise sur le gâteau….je n’avais pas mes papiers !

Positivement

L’équipe avec laquelle je travaille m’a offert un pot pour mes 20 ans dans l’entreprise. Ils m’ont offert un lecteur DVD, une canne à pêche et cerise sur le gâteau, le patron m’a complimenté pour le service rendu à son entreprise pour toutes ces années de bons et loyaux services (ça n’arrive pas si souvent !)

Chataigne - expressions se rapportant aux fruits Une châtaigne
. Se prendre une châtaigne = ce peut être soit « recevoir une décharge électrique » ou « recevoir un coup de poing » (sans doute moins usité aujourd’hui)
. Aïe ! Je viens de me prendre une châtaigne en branchant la prise électrique !
Citron - expressions avec des noms de fruits Un citron
. Presser quelqu’un comme un citron / pressé comme un citron = c’est exploiter quelqu’un pour obtenir le meilleur de lui-même (dans le travail par exemple), extraire au maximum des informations, de l’argent…
Exemple :
– Tu arrives à la fin de l’année, pressé comme un citron après avoir payé tes impôts et toutes les charges de la famille !
FraiseUne fraise

. « Ramener sa fraise » ou « la ramener » = Intervenir dans une conversation, même si on y est pas convié.(fraise en argot = visage, la tête – Ne s’utilise que dans cette expression)
Il faut toujours qu’il ramène sa fraise celui-là, même quand on ne lui a rien demandé ! Il me fatigue, il la ramène constamment !


. Sucrer les fraises = Être gâteux – être gaga – avec la tremblotte…..Certaines personnes très âgées ont des tremblements ou deviennent gâteuses, « perdent la tête », elles ne savent plus ce qu’elles font.
Elle en est au stade où elle sucre les fraises maintenant !

Marron - expressions se rapportant aux fruits Un marron
. Tirer les marrons du feu = c’est tirer avantage d’une situation, celui qui profite d’une situation pour son bénéfice personnel.
« Même en temps de crise économique grave, certaines sociétés savent tirer les marrons du feu ». (= savent profiter de la situation)

. Flanquer un marron à quelqu’un = donner un coup de poing au visage
Melon - expressions avec des noms de fruits Un melon
Avoir le melon / Prendre le melon = avoir la grosse tête – orgueilleux – se sentir supérieur aux autres
– Depuis qu’il est devenu le second de l’entreprise, il a pris le melon, c’est dommage !
NoixUne noix

. A la noix = Sans valeur, sans importance, nul, dénué de valeur et de sérieux
Il faut vraiment que j’y aille à ta réunion à la noix ?

PêcheUne pêche

 . Avoir la pêche = Être en grande forme / Avoir de l’énergie

– Tu as l’air d’avoir la pêche aujourd’hui !

– Oui, je viens d’avoir mon permis de conduire !


. Se fendre la pêche / se fendre la poire = rire aux éclats
PoireUne poire

 . Être une bonne poire / être une bonne pomme = Être quelqu’un gentil, trop bon et même un peu naïf.

– Je suis vraiment une bonne poire ! J’ai prêté ma voiture à Hugo et il ne me l’a toujours pas ramenée ! Je suis obligé d’aller à vélo au travail !

Couper la poire en deux = partager – trouver un compromis, trouver un accord entre deux parties

Le mari à sa femme :
– On va chez mes parents pour Noël ?
– Ah, non, c’est chez mes parents cette année.
– Ou alors, on coupe la poire en deux. On va chez tes parents pour le réveillon de Noël et le lendemain, on le passe chez mes parents.


. Se fendre la poire / se fendre la pêche = avoir un rire franc, rire aux éclats
Quand je suis tombée dans l’étang vaseux, au lieu de m’aider il est resté là sur le bord à se fendre la poire !
PommesUne pomme

 . Tomber dans les pommes = s’évanouir
En voyant du sang sur ses mains il est tombé dans les pommes !

. Être une bonne pomme / être une bonne poire =

Être quelqu’un gentil, trop bon et même un peu naïf.

Tu as accepté de faire 200 kilomètres en voiture pour le ramener chez lui ? Tu es vraiment une bonne pomme toi !

. La pomme de discorde = le sujet de la mésentente, de la dispute
PrunesUne prune

 . Pour des prunes = pour rien
Tu vas mettre du désherbant ? Alors, j’ai enlevé les mauvaises herbes à la main pour des prunes ?


. Se prendre une prune = avoir une contravention, une amende
– Je vais faire attention en me garant dans ton quartier. La dernière fois que je suis venu, je me suis pris une prune.

. Secouer quelqu’un comme un prunier = secouer quelqu’un énergiquement comme un prunier pour faire tomber les fruits.

La prunelle
. Tenir à quelque chose comme à la prunelle de ses yeux = avoir un intérêt très grand pour la chose en question.
Dans un lointain passé, la prunelle désignait la pupille de l’oeil. Dans l’expression ci-dessus, il s’agit en fait de l’oeil, des yeux auxquels on tient particulièrement évidemment, c’est plus pratique pour voir.
Je veux bien te prêter ce livre dédicacé mais, je t’en prie, fais attention de ne pas l’abîmer. J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux !
PruneauxUn pruneau

 . En temps de guerre, les civils recoivent beaucoup de pruneaux sur la tête (bombes)

> Retour page « Expressions françaises »

Expressions avec le mot  » oeuf « 

Retour à la page « Expressions françaises »

Oui !! Le dialogue est rapide mais il y a le texte écrit heureusement !

L’ENFER C’EST LES OEUFS
(Allusion à la célèbre de phrase de Jean-Paul Sartre « L’enfer c’est les autres »)

– Qu’est-ce qu’il y a encore ?
– J’en ai marre d’être un oeuf, personne ne me prend au sérieux.
– Mais arrête un peu ! T’es vraiment qu’un oeuf mollet ! (1)
– Oui, ben toi tu joues à l’oeuf dur mais t’as rien dans la coquille ! (2)
– Oh ! T’as envie de te faire pocher toi ? (3)
– Mais réfléchis un peu…tu n’en as pas marre d’être seulement un truc plein de cholestérol ? Quand j’vois tous ceux qui ont fini en omelette, j’ai franchement envie de faire autre chose.
– Mais qu’est-ce que tu pourrais bien faire crâne d’oeuf ? (4)
– Je sais pas, inventer des trucs comme e=mc2 ou apprendre à voler.
– Eh ! Fais gaffe ! Qui vole un oeuf vole un boeuf. N’importe quoi ! (5)
– Quoi n’importe quoi ? Va te faire cuire ! (6)
– Ah et puis ça sert à rien que je te parle, à chaque fois on se brouille (7)
– Bon ça va j’ai compris, si c’est comme ça je m’en vais.
– Ouais, c’est ça, casse-toi ! (8)
– Oh, c’est moi qui ai fait ça ?
– Qu’est-ce qui s’est passé ?
– Je ne sais pas, je lui ai juste dit « casse-toi ».
– Ah ah ah, ouais, c’est génial !
– Hé toi là-bas, c’est toi qui as fait ça ? Je t’ai posé une question !
– Tu vas me parler sur un autre ton s’il te plaît !
– Comme tu voudras. Attrapez-le !
– Vous ne m’aurez jamais !
– Où tu vas comme ça ?
– Pourquoi as-tu fait ça ? Réponds à ma question !
– Je te conseille de me laisser passer, sinon…
– Sinon quoi ? Tu crois que tu me fais peur ?
– Tu l’auras voulu, casse-toi ! Alors…vous êtes encore là ? Cassez-vous tous ! Ah enfin seul ! Maintenant je vais pouvoir m’éclater ! (9) Et merde…

(1) « un oeuf mollet » : voir ici !

(2) « un oeuf dur » : mettre de l’eau dans une casserole, faire bouillir l’eau, déposer les oeufs dans l’eau bouillante pendant 10 minutes. Le rincer à l’eau froide et retirer la coquille.

(3) « te faire pocher » : jeu de mot – « un oeil poché » ou « pocher un oeil » c’est donner un coup dans l’oeil et provoquer des meurtrissures. « un oeuf poché » c’est ça ! <

(4) « crâne d’oeuf » = chauve

(5) « fais gaffe » = fais attention « Qui vole un boeuf vole un oeuf » : maxime qui veut dire « on commence par voler quelque chose de peu de valeur puis rapidement on vole des choses de plus en plus importantes »

(6) allusion à l’expression « va te faire cuire un oeuf », manière populaire de dire « laisse-moi tranquille » ou une autre expression « va voir ailleurs si j’y suis ».

(7) allusion aux « oeufs brouillés » – c’est ici !

(8) « casse-toi » expression qui veut dire « va-t-en »
(au sens propre « casser » signifie « briser, mettre en morceaux » )

(9) « je m’éclate » veut dire « je prends beaucoup de plaisir »
Exemple : « j’adore voir les bébés manger tout seul, ça m’éclate »
« Tu t’es éclaté hier soir ? »

> Retour à la page « Expressions françaises »

Les bases du français

J’ai trouvé cette vidéo qui pourrait peut-être vous intéresser si vous avez oublié quelques bases de la langue française.

0:00:00 – L’alphabet
0:02:40 – Les voyelles
0:07:03 – Les articles définis
0:10:21 – Les articles indéfinis
0:13:32 – Les chiffres
0:23:00 – Les pronoms personnels sujets
0:24:48 – Les pronoms personnels toniques
0:27:13 – Le verbe « être »
0:30:27 – Le verbe « avoir »
0:33:37 – Le verbe « aller »
0:35:13 – Les adjectifs de nationalité
0:41:32 – Les adjectifs démonstratifs
0:46:17 – Les adjectifs ordinaux
0:51:55 – Les adjectifs possessifs
0:56:40 – Le verbe « faire »
0:59:28 – Le verbe « pouvoir »
1:02:20 — Le verbe « prendre »
1:05:50 – Les adverbes de manière
1:14:52 – Les comparatifs
1:18:12 – Les indicateurs de temps
1:20:46 – Les liaisons
1:27:00 – Les prépositions avec les villes et les pays
1:31:27 – Qu’est-ce que ? Que ? Quoi ?
1:33:31 – Les verbes en « er » au présent
1:38:15 – Les verbes en « ir » au présent
1:43:43 – Les verbes en « dre » au présent
1:48:05 – Le verbe « s’appeler »
2:07:12 – Le verbe « partir »
2:16:51 – Le verbe « savoir »
2:19:48 – Le verbe « venir »
2:23:17 – Le verbe « vouloir »

Expressions avec – blanc – blanche-

ÊTRE BLANC COMME UN LINGE ou BLANC COMME UN CACHET D’ASPIRINE
L’expression parle d’elle-même – avoir l’air pâle
– Sors un peu au lieu de rester dans le canapé, regarde-toi dans une glace, tu es blanc comme un linge !
ou
– Tu es blanc comme un cachet d’aspirine (comprimé que l’on prend quand on a mal à la tête ou autre)
DE BUT EN BLANC
Brusquement sans préparer la personne
– Elle lui a dit de but en blanc qu’elle ne supportait plus de vivre avec lui et qu’elle partait avec un autre.
MONTRER PATTE BLANCHE
Satisfaire aux critères d’entrée dans un lieu – donner un justificatif, une invitation pour entrer quelque part.
– Si vous allez dans un club privé vous avez intérêt à montrer patte blanche.
FAIRE UN CHÈQUE EN BLANC À QUELQU’UN
Donner un chèque signé à quelqu’un sans écrire le montant, la valeur du chèque. Il faut avoir une certaine confiance en la personne qui reçoit le chèque dans ce cas-là ! 🙂
COUSU DE FIL BLANC
On n’est pas surpris – l’histoire est prévisible
– C’était bien comme film, un peu cousu de fil blanc quand même !
FAIRE CHOU BLANC = ne pas avoir eu l’effet escompté – ne pas réussir son coup – ne rien gagner
– Il a joué toute la soirée au casino mais il a fait chou blanc
ÊTRE BLANC COMME NEIGE
Ne rien avoir à se reprocher ou à reprocher à quelqu’un.
– Je vous assure Monsieur le Juge que je n’ai rien fait, rien volé. Je suis blanc comme neige !
ÊTRE ÉCRIT NOIR SUR BLANC
= être explicite dans le texte écrit
– Mais enfin mamie ! Mets tes lunettes ! C’est écrit noir sur blanc qu’il n’y a plus de place pour le concert !
AVOIR UN BLANC
Avoir la mémoire défaillante, un court moment
– Il était sur la scène en train de chanter et puis tout d’un coup il a eu un blanc. Alors il s’est mis à siffler sur sa chanson et puis il a repris au refrain.
SAIGNER A BLANC
Au sens propre, il s’agit d’évacuer le sang d’un animal mort pour obtenir une viande plus blanche.
Au sens figuré, c’est exploiter, épuiser les ressources vitales, soutirer tous les biens d’une personne.
« Entre mes impôts, mes problèmes de voiture, les frais de scolarité des enfants et les emprunts que je dois rembourser, je suis saigné à blanc ! »
UN MARIAGE BLANC
On utilise cette expression pour parler d’un faux mariage.
Par exemple, un(e) immigré(e) peut vouloir se marier avec une personne du pays où il a immigré pour obtenir la nationalité de ce pays même : c’est un mariage blanc.
AVOIR CARTE BLANCHE / DONNER CARTE BLANCHE
Bénéficier de la confiance d’une autre personne pour mener à bien quelque chose. Laisser quelqu’un prendre toutes les initiatives qu’il souhaite pour réaliser quelque chose.
– Vous pouvez créer cette émission littéraire qui vous tient tant à coeur sur notre radio. Vous avez carte blanche.
– Bon, Alfred, tu m’organises cette journée à Paris, tu as carte blanche !
PASSER UNE NUIT BLANCHE
Ne pas dormir de la nuit.
– Tu as bien dormi cette nuit !
– Ah non ! J’ai passé une nuit blanche !
LA PAGE BLANCHE
Seuls les écrivains connaissent le stress de la page blanche quand ils n’ont pas d’inspiration pour écrire une nouvelle histoire.
PASSER UN EXAMEN BLANC
L’examen blanc est un examen préparatoire avant l’examen officiel.
« Je me couche tôt ce soir, demain j’ai le bac blanc ».
REGARDER QUELQU’UN DANS LE BLANC DES YEUX
C’est regarder bien fixement une personne, soutenir son regard. Ce peut être par amour ou par défi.
« Il était vraiment énervé, m’a regardé dans le blanc des yeux et m’a dit qu’il me quittait, que c’était fini entre nous ! »
« Bon, qu’est-ce qu’on va faire en les attendant ? On ne va pas se regarder dans le blanc des yeux ! »
MARQUER D’UNE PIERRE BLANCHE
– Cette journée sera à marquer d’une pierre blanche (une journée mémorable – dont on se souviendra longtemps)
UNE OIE BLANCHE
– Quelle oie blanche celle-là !
Se dit d’une jeune fille naïve, candide, innocente
C’EST BLANC BONNET ET BONNET BLANC = C’EST KIF KIF
= C’est la même chose
Tu me donnes 10 euros en pièces de 1 euro ou de 2 euros c’est blanc bonnet et bonnet blanc / c’est kif-kif.
UNE ARME BLANCHE
Il y a beaucoup de gens sur terre, malheureusement, qui sont tués à l’arme blanche.
Tout ce qui a une lame – couteau – canif – épée….
SE FAIRE DES CHEVEUX BLANCS ou SE FAIRE UN SANG D’ENCRE
= s’inquiéter assez fortement
– Je me fais des cheveux blancs à force de penser aux problèmes de ma famille.
– Eh bien ? Où étais-tu ? Je me suis fait un sang d’encre…
SORTIR BLANCHI
Il est sorti blanchi de cette histoire de vol.
= son intégrité morale a été sauvée – il peut sortir la tête haute de cette histoire.
BLANCHIR L’ARGENT SALE
Les paradis fiscaux sont connus pour blanchir l’argent de la drogue et autres trafics.
= faire en sorte que l’argent gagné illégalement se retrouve dans le circuit normal
HISSER LE DRAPEAU BLANC
C’est capituler devant l’ennemi. Lorsqu’on montre un linge blanc à l’ennemi, c’est que l’on veut baisser les armes, arrêter le combat et se rendre.


UN RUSSE BLANC
C’est ainsi que l’on nommait les Russes pro-tsariste au début du 20e siècle. Ceux qui n’avaient pas accepté la révolution d’Octobre 1917 et qui ont émigré.

UN VOTE BLANC
Le vote blanc consiste à déposer dans l’urne, lors d’une élection, une enveloppe vide ou bien une enveloppe contenant un bulletin sans indication aucune, par exemple lors d’un référendum.

LA MAGIE BLANCHE / LA MAGIE NOIRE
Définition Wikipédia : « La magie est un art fondé sur la croyance en l’existence d’êtres ou de pouvoirs surnaturels et de lois naturelles occultes permettant d’agir sur le monde matériel par le biais de rituels spécifiques ».

La magie blanche est utilisée à des fins altruistes pas pour nuire aux personnes mais pour leur venir en aide contrairement à la magie noire.

> Retour à la page « expressions se rapportant aux couleurs »

Expressions avec -rouge-

Ci-dessous quelques expressions parmi les plus courantes contenant la couleur rouge.

VOIR ROUGE / SE FÂCHER TOUT ROUGE  = être très en colère

« Quand il a su que ses vacances à BORA-BORA étaient annulées parce qu’il y avait trop de travail au bureau, il a vu rouge et il est parti en claquant la porte ».

ÊTRE ROUGE DE HONTE

Être honteux

ÊTRE DANS LE ROUGE

Avoir un compte négatif à la banque ou être à découvert.

« Je suis encore dans le rouge à la banque, je ne vais pas pouvoir te rembourser ce mois-ci ! »

ÊTRE LA LANTERNE ROUGE

On utilise beaucoup cette expression lors de la grande course cycliste « Le Tour de France » qui se tient tous les mois de juillet sur les routes de France.

« Être la lanterne rouge » signifie :

. être celui qui traîne, qui est en retard sur les autres ;

. être le dernier d’un peloton de cyclistes ou être le dernier d’un classement, d’une compétition ;

. être le dernier, le perdant.

PASSER AU ROUGE (EN VOITURE)

Cela signifie griller le feu rouge. En voiture, on passe au feu vert et on s’arrête au feu rouge.

BOIRE DU GROS ROUGE

C’est boire un vin rouge de mauvaise qualité.

ALERTE ROUGE

L’ alerte rouge c’est une alerte de la plus haute importance. Les météorologistes, par exemple,  utilisent cette formule pour avertir les habitants de certaines régions de l’imminence de tempêtes, inondations…

LE TÉLÉPHONE ROUGE

C’est une méthode de communication entre certains chefs d’états pour éviter que les conflits ne s’orientent vers des guerres. Lire ici !

ÊTRE SUR LA LISTE ROUGE

Faire en sorte de ne pas faire apparaître dans l’annuaire téléphonique son numéro de téléphone.

On établit des listes rouges des espèces menacées. « La liste rouge des espèces menacées en France ».

TIRER A BOULETS ROUGES SUR QUELQU’UN

C’est critiquer violemment une personne par la parole ou par écrit.

LE FIL ROUGE

C’est l’idée directrice, le fil conducteur dans une discussion, une présentation, un jeu, une énigme.

Retour aux expressions se rapportant aux couleurs