os - expressions françaises en rapport avec le corps humain

Expressions avec le mot « os »

LES OS
(on dit « un nosse » (avec liaison) au singulier et des « zo » au pluriel mais beaucoup de personnes disent des « zosses »)

.
ÊTRE TREMPÉ(E) JUSQU’AUX OS
Être complètement mouillé.
– L’orage a éclaté quand j’étais en pleine forêt. Quand je suis rentrée, j’étais trempée jusqu’aux os.
.
EN CHAIR ET EN OS
= en personne – présent physiquement
– Je t’assure que j’ai vu la reine d’Angleterre en chair et en os ! Elle sortait d’un taxi pour entrer dans un hôtel cinq étoiles !
.
TOMBER SUR UN OS – IL Y A UN OS
Rencontrer un problème.
« Les ingénieurs sont tombés sur un os alors que l’édifice était déjà en cours de construction : de nouveaux relevés géologiques ont révélé un risque élevé d’affaissement, mettant en péril le bâtiment et ses occupants ».
.
N’ÊTRE QU’UN PAQUET D’OS / N’AVOIR PLUS QUE LA PEAU SUR LES OS / ÊTRE UN SAC D’OS (prononcez « dosse »)
Être vraiment maigre.
– Georges est à l’hôpital depuis 15 jours. Je l’ai à peine reconnu. Il n’a plus que la peau sur les os, c’est terrible.
– Tu devrais manger un peu plus, tu n’es qu’un paquet d’os !
– Elle devrait arrêter de faire un régime pour maigrir, c’est un vrai sac d’os maintenant !
.
NE PAS FAIRE DE VIEUX OS
= Ne pas durer longtemps
– Il est tellement casse-cou que ça m’étonnerait qu’il fasse de vieux os. (= qu’il vive longtemps)
.
L’AVOIR DANS L’OS (ou en beaucoup plus vulgaire Smiley rouge« L’AVOIR DANS L’CUL »)
Cette expression familière qui commence à vieillir et qui  signifie qu’une personne a subi un échec, ou bien une forte déception, qu’elle a été dupée, trompée sur quelque chose.
.
SUCER JUSQU’À L’OS / SUCER JUSQU’À LA MOELLE
Tirer un maximum de choses de quelqu’un ou quelque chose.
– Je lui ai donné toutes mes économies et maintenant je n’ai plus d’argent. Il m’a sucé jusqu’à l’os !
.
DONNER UN OS À RONGER À QUELQU’UN
C’est donner à une personne un léger avantage, un petit profit, quelque chose en compensation dans le but d’empêcher une contestation, une rébellion.

Par exemple, un homme politique peut   donner une information à des journalistes afin de cacher une autre information plus grave ou plus importante…  pour calmer leur impatience et leur curiosité.
– Vous avez vu tous les journalistes devant la porte ? Ils attendent que vous leur parliez !
– Oui, je vais y aller. Je vais leur donner un os à ronger en attendant qu’on en sache plus sur cette histoire de fraudes.
.

> Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.