Archives de catégorie : EXPRESSIONS SE RAPPORTANT AU CORPS HUMAIN

Expressions avec le mot « langue »

LA LANGUE MATERNELLE
C’est la première langue qu’un enfant apprend dès la naissance. Ce n’est pas forcément la langue de la mère bien que « maternelle » vienne du mot latin « mater » qui veut dire « mère ».

AVOIR AVALÉ SA LANGUE / AVOIR PERDU SA LANGUE
C’est une expression que l’on dit plutôt aux petits enfants quand ils ne veulent pas répondre à une question.
Un adulte à un enfant :
– Bonjour, quel âge as-tu ? Tu ne veux pas me répondre ? Tu as avalé/perdu » ta langue ?

L’AVOIR SUR LE BOUT DE LA LANGUE
Être capable de donner la réponse mais il faut un peu de temps. On est sur le point de donner la réponse.
– Tu peux me dire quelle est la capitale de la Birmanie ?
– Euh…attends…je connais la réponse….ne me dis rien….je l’ai sur le bout de la langue !

TENIR SA LANGUE / NE PAS SAVOIR TENIR SA LANGUE
Faire attention à ce que l’on dit – ne pas révéler ce qu’on ne doit pas dire.
– Si tu vas voir ta grand-mère, tiens ta langue surtout. Ne lui dit pas que ton père à la grippe, sinon elle va vouloir venir le voir et c’est dangereux pour elle.

– Surtout ne lui confie aucun secret, il n’a jamais su tenir sa langue !

DONNER SA LANGUE AU CHAT
– Vous pensez avoir la réponse mais vous ne vous souvenez plus alors l’autre personne peut vous dire :
Tu donnes ta langue au chat ? = tu veux la réponse ?

TOURNER SEPT FOIS SA LANGUE DANS SA BOUCHE AVANT DE PARLER
C’est une phrase qu’on utilise surtout pour parler à des enfants qui parlent trop vite quelquefois, et disent des bêtises. Cette phrase est pour les obliger à réfléchir avant de parler.

AVOIR UNE LANGUE DE VIPÈRE / ÊTRE UNE MAUVAISE LANGUE / AVOIR UNE MÉCHANTE LANGUE / AVOIR UNE MAUVAISE LANGUE
Une langue de vipère c’est quelqu’un qui fait des histoires en parlant sur les autres.
– C’est une vraie langue de vipère cette femme-là. Elle est toujours en train de critiquer les gens et pas gentillement !
– Elle est vraiment mauvaise langue cette femme-là. Il vaut mieux ne pas lui parler sinon elle va raconter des histoires sur ton dos. (sur ton dos = sur toi)

AVOIR LA LANGUE BIEN PENDUE
C’est être bavard (bavard comme une pie) mais aussi parler trop et sur tout.

LA LANGUE DE BOIS
C’est le language qu’utilisent les hommes et femmes politiques pour essayer de dire les choses d’une manière enrobée de façon à ce que personne ne comprenne. Ils utilisent la langue de bois quand ils ne veulent pas répondre à une question.

NE PAS AVOIR SA LANGUE DANS SA POCHE
Se dit d’une personne qui parle sans retenue, qui n’hésite pas à dire franchement ce qu’elle a envie de dire même si ça déplaît.
– Celle-là, elle n’a pas sa langue dans sa poche.

AVOIR SA LANGUE QUI FOURCHE / AVOIR SA LANGUE QUI A FOURCHÉ
C’est dire un mot pour un autre.
Par exemple, vouloir parler d’une des plages du débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944 et prononcer « Obama Beach » (le nom du président américain) au lieu de « Omaha Beach.

AVOIR UN CHEVEU SUR LA LANGUE
« Avoir un cheveu sur la langue » c’est zozoter. C’est parler en prononçant « z » à la place du « s » et du « j ».
– Ze zuis très content de vous rezevoir.

AVOIR LE MOT SUR LE BOUT DE LA LANGUE
– Moi, je n’aime pas ce genre de … de … ah ! j’ai le mot sur le bout de la langue !
– D’endroit ?
– Oui c’est ça merci ! J’avais le mot sur le bout de la langue.

Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

Expressions avec le mot « larmes »

Rose-gif Pleurer toutes les larmes de son corps
Rose-gif Pleurer à chaudes larmes
Rose-gif Pleurer comme une madeleine
Rose-gif Être en larmes
(To cry like a little girl / To turn on the waterworks)
= Pleurer beaucoup, abondamment

Rose-gif Fondre en larmes 
Rose-gif Avoir une crise de larmes
= Se mettre à pleurer soudainement et intensément
– Ta fille est revenue de l’école tout à l’heure. Elle avait l’air triste. Je lui ai demandé ce qui n’allait pas et elle a fondu en larmes. Tu devrais aller la voir !

 Rose-gif Avoir la larme à l’oeil / Avoir les larmes aux yeux/ Être au bord des larmes
= Être ému au point d’avoir des larmes dans les yeux / Être sur le point de pleurer
– J’ai vu le film dont tu m’as parlé la semaine dernière. A la fin de la séance, j’avais les larmes aux yeux. Il est vraiment émouvant ce film !
– Je crois bien qu’il avait la larme à l’oeil quand tu lui as dit que tu allais partir t’installer en Australie. (il était au bord des larmes)

Rose-gif Avoir des larmes dans la voix
= avoir la voix étranglée par l’émotion
– Le président a rendu hommage aux soldats morts dans l’attentat. A la fin de son discours, il avait des larmes dans la voix.

Rose-gif Rire aux larmes =
Rire tellement qu’on a les larmes aux yeux

Rose-gif Sécher les larmes de quelqu’un / Sécher les pleurs de quelqu’un
– Sèche tes larmes (tes pleurs) Ludivine ! Il ne faut pas te mettre dans un état pareil !

Rose-gif Des larmes de crocodile
C’est une expression qu’on utilise surtout pour parler aux enfants, quand les larmes de l’enfant sont de fausses larmes destinées à obtenir quelque chose, à émouvoir.
– Oh Jonathan, pourquoi tu pleures ? Ah, mais ce sont des larmes de crocodile ça

Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

> Retour → « Liste des expressions françaises »

Expressions avec le mot « jambe »

Quelques mots familiers pour désigner les jambes : les guiboles, les cannes, les gambettes, les échasses (grandes échasses), les quilles, les poteaux (péjoratif).

PRENDRE SES JAMBES À SON COU
(un peu vulgaire : assholes and elbows – they were running so fast all I could see was assholes and elbows)
Courir très vite – s’enfuir très rapidement

Il a aperçu un serpent derrière lui….et alors, il a pris ses jambes à son cou et s’est réfugié dans une grotte.

À TOUTES JAMBES Très rapidement, le plus vite possible – Quand il a vu le train arriver le long du quai, il a eu peur, il est parti à toutes jambes dans la gare.

FAIRE DES RONDS DE JAMBE Être poli à l’excès, trop attentif. Cette expression concerne les gens qui souhaitent séduire ou plaire à tout prix à leur interlocuteur en faisant des compliments d’une manière excessive ou par un comportement qui peut ressembler à des mouvements de danse, des courbettes limite serviles. – Méfie-toi de lui, il fait des ronds de jambe mais il ne faut pas avoir confiance en lui !

PAR DESSUS LA JAMBE
Faire quelque chose avec désinvolture, sans s’appliquer.
– regarde moi ça ! il a posé le carrelage de travers… ce n’est pas possible ! il a fait ça par d’sus la jambe !

TENIR LA JAMBE À QUELQU’UN
Elle m’a tenu la jambe pendant près d’une heure à me raconter ses histoires !

ÇA ME FAIT UNE BELLE JAMBE ! = Ça ne sert à rien, aucun intéret – Même si tu ne les apprécies pas, tous te soutiennent moralement pour ton opération. – Ça me fait une belle jambe ! (= je n’en ai rien à faire de leur soutien)

UN CAUTÈRE SUR UNE JAMBE DE BOIS = un remède, une mesure, une action complètemet inefficace, inutile. – Cette subvention du gouvernement ne servira à rien, c’est un cautère sur une jambe de bois. Il faut une mesure plus importante que celle-ci.

AVOIR DE BONNES JAMBES = marcher d’un bon pas sans peiner – Il a 79 ans mais il a encore de bonnes jambes, j’ai même du mal à le suivre !

AVOIR DES FOURMIS DANS LES JAMBES = ressentir des fourmillements, des picotements dans les jambes après s’être assis par terre par exemple. On peut utiliser cette expression quand on a envie de bouger, de passer à l’action. – Attends-moi, je n’arrive plus à me relever, j’ai des fourmis dans les jambes !

AVOIR LES JAMBES EN COTON = signe d’un état de fatigue – Je ne sais pas ce que je couve. J’ai les jambes en coton.

FAIRE UN CROC-EN-JAMBE À QUELQU’UN (le « c » final se prononce « k » un « crokenjambe ») = C’est allonger sa jambe pour faire tomber quelqu’un. Au figuré, ce peut être aussi une maneouvre, une attitude déloyale pour nuire à quelqu’un. – Il est malade celui-là ! Tu as vu ? Quand on est passé près du banc il m’a fait un croc-en-jambe !

ÊTRE DANS LES JAMBES DE QUELQU’UN = gêner quelqu’un dans ses déplacements en étant devant ou autour. – Théo, tu ne vois pas que tu me gênes là ? Tu es toujours dans mes jambes, va-donc jouer dehors, il fait beau !

LA QUEUE ENTRE LES JAMBES = honteux confus après avoir fait une erreur, une bêtise et avoir subi un échec. C’est une expression qui s’applique aux chiens lorsqu’ils ont fait une bêtise et qu’ils ont la queue basse. Par extension, cette expression s’applique aux hommes évidemment et pas aux femmes… – Il est parti la queue entre les jambes. Il n’avait pas prévu cet échec !

UNE PARTIE DE JAMBES EN L’AIR = une relation sexuelle – Les parties de jambes en l’air, ça il connaît !

SE METTRE EN JAMBES = s’échauffer, s’entraîner – Je veux bien essayer de faire la course avec toi mais avant il faut que je me mette en jambes, je n’ai pas le même âge que toi !

TRAÎNER LA JAMBE = marcher difficilement – On demande à ton père s’il veut venir faire cette petite randonnée en montagne ? – Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, il traîne trop la jambe, il ne pourrait pas aller jusqu’au bout.

> Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

Expression avec le mot « doigt »

S’EN MORDRE LES DOIGTS
Avoir beaucoup de regrets ou de remords pour avoir fait ou ne pas avoir fait quelque chose.
– Je regrette d’avoir arrêté l’école trop tôt. Maintenant, je m’en mords les doigts.

FAIRE QUELQUE CHOSE LES DOIGTS DANS LE NEZ
C’est faire quelque chose avec une grande facilité.
– Non, ce n’est pas compliqué la physique. Fais voir tes exercices, je vais te les faire les doigts dans le nez. Tu vas voir.

NE PAS LEVER LE PETIT DOIGT
Ne rien faire pour aider.
– J’ai fini le déménagement tout seul. Ton frère était pendu au téléphone à dire des bêtises, il n’a pas lever le petit doigt pour m’aider !

NE RIEN SAVOIR FAIRE DE SES DOIGTS
Être paresseux, être un incapable, un bon à rien.
– J’ai un nouveau stagiaire mais je ne suis pas aidé. Il ne sait rien faire de ses dix doigts !

ÊTRE À DEUX DOIGT DE
Être sur le point de faire quelque chose.
– Heureusement que tu me l’as dit, j’étais à deux doigts de prendre le sèche-cheveux. J’aurais pu m’électrocuter !

CROISER LES DOIGTS
On emploie cette expression pour porter chance tout en croisant les doigts comme sur la photo. On emploie aussi l’expression sans croiser les doigts. – J’espère que ton examen va bien se passer !
Je croise les doigts.

ÊTRE COMME LES DEUX DOIGTS DE LA MAIN / ÊTRE COMME LES DOIGTS DE LA MAIN
Être inséparables.
– Quand ils étaient adolescents, ils étaient comme les deux doigts de la main, toujours ensemble, même pour faire des bêtises.

UN DOIGT DE…
Prendre juste un doigt de Porto (apéritif), par exemple, cela signifie juste un peu.

OBÉIR AU DOIGT ET À L’OEIL
Être soumis complétement et répondre à la moindre exigence de quelqu’un.
– Ce n’est pas un mauvais employé. En tout cas, il m’obéit au doigt et à l’oeil !

METTRE LE DOIGT DANS L’ENGRENAGE
S’engager dans une situation difficile dont on pourra difficilement sortir.
– Il a commencé par aider ceux qui vendaient de la drogue en bas du bâtiment en sifflant quand il voyait la police arriver. Et puis…il a mis le doigt dans l’engrenage.

COMPTER SUR LES DOIGTS D’UNE MAIN / COMPTER SUR LES DOIGTS DE LA MAIN
Être peu nombreux.
– Ils n’étaient pas beaucoup à la réunion. Beaucoup étaient malades. On pouvait les compter sur les doigts d’une main.
– Tu crois que j’ai beaucoup d’amis ? Tu te trompes ! Je peux les compter sur les doigts de la main mes vrais amis !

CONNAÎTRE QUELQUE CHOSE SUR LE BOUT DES DOIGTS / SAVOIR QUELQUE CHOSE SUR LE BOUT DES DOIGTS
Connaître un sujet à fond, connaître par coeur – complètement
– Je connais ma leçon sur le bout des doigts
– Je peux te réciter toutes les fables les plus connues de La Fontaine, je les connais sur le bout des doigts !

LEVER LE DOIGT
À l’école, on lève le doigt pour répondre lorsque le professeur pose une question à la classe.

MON PETIT DOIGT M’A DIT QUE…
J’ai été informé, on m’a dit que… (sans préciser la source)
– Mon petit doigt m’a dit que tu avais raté une journée d’école cette semaine.

MONTRER DU DOIGT
La spontanéité des enfants fait que quelquefois ils peuvent montrer du doigt une personne et porter un avis ou un jugement bien innocent souvent. Mais c’est impoli.

On peut être montré du doigt (au figuré) aussi, dans une assemblée ou en public, désigné comme celui ou celle qui devrait avoir honte de …

AVOIR DES DOIGTS DE FÉE
Être très habile de ses mains.
– Oh, c’est toi qui a fait cette broderie ? Tu as vraiment des doigts de fée !

SE FOURRER LE DOIGT DANS L’OEIL (familier)
ou SE FOURRER LE DOIGT DANS L’OEIL JUSQU’AU COUDE
Se tromper grossièrement.
– Si tu crois que je vais te prêter ma voiture encore une fois, tu te fourres le doigt dans l’oeil. J’en ai besoin.

PASSER LA BAGUE AU DOIGT À QUELQU’UN / SE PASSER LA BAGUE AU DOIGT
= se marier
Titre de magazine : « Mariage : qui sont les couples qui décident de se passer la bague au doigt ? »

faire un doigt d'honneur expression française

FAIRE UN DOIGT D’HONNEUR
(L’expression « Faire un bras d’honneur » existe aussi)
Très impoli

> Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »

Expressions avec le mot « coeur »

PROVERBES
À COEUR VAILLANT RIEN D’IMPOSSIBLE
ENTRE LES DEUX MON COEUR BALANCE

AVOIR BON COEUR / AVOIR LE COEUR SUR LA MAIN / AVOIR UN COEUR D’OR
Être généreux – gentil
Je l’aime bien cette fille-là. Elle est belle, intelligente et en plus elle a bon coeur !

AVOIR MAL AU COEUR
Avoir des nausées, une envie de vomir.

C’EST LE CRI DU COEUR
C’est une protestation ou une réaction verbale vive mais très sincère, du plus profond de son intimité.

FAIRE LE JOLI COEUR (auprès des femmes)
Faire l’intéressant pour se faire remarquer et aimer des femmes ou d’une femme.
J’étais en train de nettoyer toute la boue dans la maison après l’inondation et monsieur faisait le joli coeur avec la voisine !

FAIRE QUELQUE CHOSE À CONTRE-COEUR
Faire quelque chose sans avoir envie de la faire. Accepter quelque chose sans enthousiasme, contre son gré, à regret.
J’ai construit un mur mais je l’ai fait vraiment à contre-coeur. On n’a plus la vue sur le paysage mais nous sommes plus en sécurité.

EN AVOIR GROS SUR LE COEUR / EN AVOIR GROS SUR LA PATATE (moins élégant comme expression)
avoir le coeur lourd – avoir des sentiments qui « pèsent » intérieurement
Quand il m’a dit au revoir sur le quai de la gare, je savais que je ne le reverrai pas avant deux ans…je peux te dire que j’en avais gros sur le coeur.

ALLER DROIT AU COEUR
Oh ! Tu es gentil ! Merci pour ce cadeau, ça me va droit au coeur !
= je suis très touchée – très émue

EN AVOIR LE COEUR NET
– Mais qu’est-ce qui t’es arrivé ? Qui t’as fait ça Justin ?
– C’est Rodolphe, il m’a donné des claques, et après il m’a mis la tête dans le lavabo, et après il m’a donné des coups de pieds dans le ventre…
– Tu es sûr que tu n’exagères pas un peu ? Bon, tu viens avec moi, je vais voir Rodolphe et ses parents. Je veux en avoir le coeur net !
= avoir sa propre conviction – éclaircir les choses pour mieux comprendre

S’EN DONNER À COEUR JOIE
Prendre beaucoup de plaisir à faire quelque chose, à une activité quelconque.
Cet après-midi, les enfant s’en sont donné à coeur joie à la plage !
Toi qui aimes les randonnées, tu peux t’en donner à coeur joie dans ces montagnes !

PARLER À COEUR OUVERT
Parler avec sincérité, franchise.
Au début, j’étais un peu gêné. Habituellement, on ne parlait que du travail et là, il m’a parlé à coeur ouvert.

SI LE COEUR VOUS EN DIT / SI LE COEUR T’EN DIT
Si le coeur vous en dit, reprenez de la tarte aux pommes !
= si ça vous fait plaisir – si ça vous tente

AU COEUR DE…
Au centre de….
C’est le coeur du problème !
Titre d’un article de journal : « Au coeur de la glace : le secret du climat »

PAR COEUR
= complètement / à fond
– Fais-moi confiance, je sais où est la sortie, je connais ce bâtiment par coeur, c’est moi qui l’ai dessiné !

AVOIR UN SERREMENT DE COEUR – AVOIR UN PINCEMENT AU COEUR / AVOIR LE COEUR GROS
Ressentir de la tristesse.
Lorsque j’ai dû quitter la maison, j’ai eu un serrement de coeur. Je savais que je n’y reviendrais plus.

AVOIR UN COEUR DE PIERRE
Être insensible.
– Tu as vraiment un coeur de pierre ! Tu n’as même pas été un peu ému d’enterrer ton chien. Lui qui t’a été fidèle pendant tant d’années !

PRENDRE QUELQUE CHOSE TROP À COEUR / PRENDRE LES CHOSES TROP À COEUR
S’appliquer à quelque chose et s’y investir trop émotionnellement parlant. On y attache une grande importance.
– Il prend son travail trop à coeur. Il va finir par se surmener à travailler autant.
– Elle est sympa mais trop sensible. Elle prend les choses trop à coeur, elle ne garde pas assez de distance.

TENIR À COEUR
– Ça fait longtemps que je souhaite créer ma société. C’est un projet qui me tient à coeur.
= qui est d’une grande importance pour moi.

AVOIR À COEUR DE FAIRE QUELQUE CHOSE
– Ne le gronde pas, il a à coeur de t’aider même s’il est encore trop petit !
= avoir une grande envie, un grand désir

AVOIR LE COEUR BIEN ACCROCHÉ
C’est être résistant à quelque chose qui choque, comme une odeur, un saut en parachute, un tour de manège, quelque chose de répugnant…
– Je ne pourrais pas travailler comme médecin légiste ! Faut avoir le coeur bien accroché !

> Retour à la page « Expressions en rapport avec le corps humain »